• La Récup’

La maille polaire

Récupérer de la maille polaire

La maille polaire, tout le monde  connaît cette maille duveteuse.

Que l’on trouve avec des épaisseurs variées, soit bien lisse, ou un peu “pelucheuse”, voire même de la polaire qui imite un peu une fourrure.

De nombreux usages vestimentaires : vestes, blousons, écharpes, couvertures, etc…

Et on en trouve facilement avec des jolies couleurs.

Facile à trouver, ..mais peu souvent recyclée.

Elle fait pourtant le même usage que le molleton, pour matelasser, quand on n’a pas besoin d’une grosse épaisseur.

Tout en étant plus souple. Mais moins isolante, donc il vaut mieux utiliser du molleton pour vos maniques. Ou bien, utiliser 2 épaisseurs de polaire. Je vous explique tout sur le molleton ici: (lien vers le molleton)

Tout en étant d’une épaisseur comparable, elle a un avantage non négligeable sur le molleton de  type “sweat -shirt ”:  n’étant pas tissée sur une face, elle ne s’effiloche pas quand on la coupe. Ou très peu, selon la qualité.

Ce qui permet de l’utiliser comme une sorte de feutrine de récup’, selon son épaisseur.

On peut donc utiliser notre polaire de récup’ comme un molleton fin, ou en faire du rembourrage de petites choses, si on n’a pas besoin d’une grande densité.

Ma petite astuce expliquée dans la page “molleton”, de faire des petits rouleaux, en roulant sur lui-même un rectangle de molleton pour farcir un “tube”, comme un bras, jambe ou patte d’amigurumi, çà fonctionne aussi évidemment avec de la maille polaire.

Plus facile que du rembourrage, et pas de bosse…

Mais si on veut exploiter le fait qu’elle ne s’effiloche pas, il y a d’autres recyclages possibles:

– en couture:

Bien évidemment, on peut utiliser son polaire recyclé pour de nombreuses réalisations “cousues” en tissu polaire. 

-en faire du patchwork. Certaines ont réalisé de belles couvertures en petits carrés de polaire, tout comme on peut le faire avec des chutes de tissus.

– Tout simplement, avec un petit rien de couture, un simple surfil décoratif dans une couleur contrastée, par exemple, on peut la recycler en chiffon de ménage, aussi.

En  faire des débarbouillettes lavables
(si on veut avoir un peu plus de douceur qu’avec des classiques débarbouillettes en tissu éponge.)

-soit simplement en découpant des petits carrés dans un vieux vêtement à recycler, puisque le polaire ne s’effiloche pas.
-avec une face coton et une face en polaire (car le coton donnera un peu de tenue à la polaire qui est trop “molle”..

Remarque: attention à la qualité de votre polaire, pour cet usage, car certaines polaires de mauvaise qualité peuvent “boulocher” à l’usage. 

– Coudre des petits accessoires pour vos amigurumis, poupées, doudous, (mini-écharpes, petits bonnets, chaussures, petits vêtements) 

-En  faire des petits motifs appliqués, des petites fleurs pour une déco sur un tissu, même si elle est moins épaisse qu’une laine bouillie.

-Comme elle ne s’effiloche pas, on peut en faire des “franges” en finition.

Bien utile, çà,  pour en faire des ”cheveux”.

Mais surtout, ici, je vais vous donner un autre usage que je n’ai vu nulle part, et  que j’ai moi-même imaginé, essayé, et qui marche:

La transformer en trapilho, comme de la maille tee-shirt, et la crocheter!

Pour savoir ce qu’est le trapilho, dont je vais souvent parler, suivez le lien trapilho.

Voici des exemples de mes réalisations, où j’ai utilisé du  “trapilho de maille polaire”.

Comme le mot trapilho signifie “un fil de tee-shirt coton”, il faudrait en théorie inventer un nouveau mot, pour mon recyclage en fil à crocheter à partir  de maille polaire, mais vous avez compris.

=> Un petit chevreuil couché, dont le plastron et les cornes en beige clair, et les pieds en beige plus foncé, ont été réalisés en polaire de récup.

(Pour le corps, c’était avec un pull à rayures écru et marron)

petit chevreuil couché, réalisé en découpant du trapilho de maille polaire

=> une petite corbeille en point de vannerie , réalisée dans une vieille écharpe écrue

 corbeille ovale réalisée en maille polaire découpée
corbeille ovale réalisée en maille polaire découpée dans une vieille écharpe

Et des housses de protection bien épaisses, pour  disques durs et ordinateur portable qui devaient voyager dans un sac à dos d’une chanteuse saltimbanque…accompagnée aussi  par son indispensable “ Mr Micro” , encore plus fragile.
Donc j’ai fait des housses bien moelleuses en polaire recyclé  pour ces objets voyageurs que vous retrouverez dans mes créations .

housses de protection pour ordinateur, disque dur et micro nomades
housses de protection pour ordinateur, disque dur et micro nomades


Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Les tee-shirts

Suivant

Le molleton et les tissus matelassés