• La Récup’

Les boutons

boutons en vrac

On récupère quoi?

On peut récupérer tous les boutons qu’on veut, car c’est ultra -facile :
Il suffit de couper le fil qui les coud.
çà ne prend que quelques secondes. 
Et ce n’est pas encombrant à stocker.

Pourquoi récupérer des vieux boutons? 

-Soit , classiquement, pour des usages en couture / remplacement de tous les boutons d’un vêtement, quand on en a perdu un.
J’ai des copines qui connaissent bien mon stock de récup’. Ma boîte à trésors à déjà sauvé de la poubelle un gilet ou une veste  qu’elles auraient jeté simplement parce qu’il manquait un bouton “perdu” dans la nature, ne voulant pas se donner la peine d’aller en mercerie (il n’y en a plus guère…) ou de chercher sur un marché,  ou de commander en ligne la série de boutons de remplacement. 
Une récup’ pourtant bien simple à faire.
Aussi simple que de “recoudre un bouton” .
Ou recoudre “des “ boutonS, quand il faut en recoudre 6 parce qu’on en a perdu un.
Mais franchement, s’il suffit de recoudre des boutons pour sauver un vêtement, çà vaut la peine, non?

Quoique, même pour coudre un bouton, il y a des choses à savoir.
Je ferai même peut-être un futur petit tuto pour expliquer comment on peut coudre un bouton “en technique”.
Avec une petite “tige” d’aisance, à l’aide d’une simple allumette.
Ou comment coudre un bouton en “sécurité”, avec un autre petit bouton cousu par dessous, pour en éviter l’arrachage par un jeune enfant dans un jouet.
Ou pour éviter de (re) perdre vos boutons, quand c’est vous qui vous donnez la peine de le coudre.
Parce que le cousu-machine industrielle, quelquefois sans nœud de blocage, avec juste le fil cousu-machine puis simplement coupé, souvent, il suffit de tirer sur un petit bout de fil qui dépasse, et çà se “débine” tout seul. Et on perd son bouton!
Donc, même pour simplement “recoudre un bouton”, si on le fait soi-même, manuellement, autant le faire solidement, une bonne fois pour toutes.
Et il y a des petits trucs tout simples à connaître, même pour çà.
En attendant mon  futur tuto détaillé , je vous ai simplement fait une photo, pour illustrer  ce que je veux dire par “coudre en sécurité”,  avec un petit bouton de col de chemise derrière, qui évitera l’arrachage, pour vos nez / yeux d’ amigurumis, Ou pour vos boutons dans du tricoté main. 

bouton cousu en sécurité
Un bouton cousu en sécurité, avec un plus petit de l’autre côté.

-Pour des usages “yeux pour les amigurumis”, les boutons boule vont nous intéresser. Mais pas seulement.
-”Euh, c’est quoi, un  bouton-boule?”..me dit ma petite voix débutante qui ne s’est jamais intéressée à la classification des noms de boutons.
On va détailler çà.

Classement et rangement de boutons de récup’:

 Les catégories de boutons que je sépare dans mes récup’ personnelles: 
               
-Les plats, ordinaires, à 2 ou à 4 trous:
J’en ai tellement , de ces boutons classiques plats, que j’ai séparé les blancs et les couleurs, comme le linge! Mais c’est  inutile de conserver 150 petits boutons identiques ronds et plats à 4 trous en simple plastique, récupérés sur des vieilles chemises de Mr.
Seront à récupérer surtout  les “beaux “,  parmi les boutons plats .
Les jolies couleurs, les plus grands formats , ceux en nacre, en bois, les sculptés, etc …

 -Les boutons boule (ceux qui m’intéressent le plus en récup’, qui pourront  faire des yeux pour mes bestioles. = ceux qui n’ont pas de trou visible, qui sont “arrondis” au-dessus. 
 Et qui ont une petite tige dessous pour les coudre.
Voir mon exemple concret de récup en dessous, où j’ai pris des boutons boule.
 -Les  boutons spéciaux : = les  allongés en bois, les boutons “fantaisie” avec des formes de cœur ou de petite feuille, les “énormes”, les boutons “bijoux” qui peuvent à eux seuls faire comme une jolie broche sur un vêtement. 

boutons spéciaux
boutons spéciaux
boutons spéciaux

 Les  boutons triangulaires , qui sont donc des “spéciaux”, mais que je range à part, car ils peuvent devenir des nez, des truffes, des museaux  de doudous.
un exemple de récup’ de boutons triangulaires sur un gilet.

gilet avec boutons triangulaires
boutons triangulaires

Bon, çà y est, on les a classés par catégories.
A présent, il faut les ranger pour les stocker et les retrouver facilement quand on en a besoin.

Alors, en plus de les ranger par famille selon leurs formes, je sépare les solos des “en groupe”.
-le bouton solitaire, le “solo- tout seul-célibataire-veuf-divorcé”,  on le laisse en liberté.  Simplement rangé dans la boite- catégorie de sa famille, (…pour qu’il se fasse des copains..)

– Les boutons récupérés en groupe :
Quand il y en a plusieurs, je ne m’embête pas à les coudre sur un petit carton, comme on peut voir  quand on les achète en neuf, dans des merceries, ou dans des vide-greniers où certaines revendent leurs jolis boutons bien cousus sur des petites cartonnettes de présentation.
Mais çà prend du temps, et de la place de stockage, de coudre sur des petits cartons.
Alors, mon stock ayant grandi dans le temps, je les relie  simplement par un petit fil  bien solide (de ma bobine “pour coutures fortes”, pour qu’il ne craque pas ensuite dans ma boite,  comme avec un fil basse qualité peu solide) et çà me permet ainsi de les ranger tous ensemble et bien liés, quand j’en ai plusieurs de la même sorte. Sans perte ni de temps, ni d’espace. Ici, vous voyez même des “couronnes de boutons”, quand il y a en beaucoup d’identiques reliés entre eux. Ainsi, on sait tout de suite combien on en a de la même sorte, sans les chercher,  sans devoir renverser la boite, et sans la perte de temps de les coudre sur des cartonnettes. 

boutons liés

Pour les ranger, des boîtes ordinaires, du style “la boite à gâteaux classique en métal” fera l’affaire, pour tous les “normaux”, plats, ordinaires…
Pour les spéciaux, comme j’ai un bon stock de boutons de récup’, je me suis équipée de petites boîtes à casiers.

casier à boutons

Voici mes illustrations en images de ce que je viens de raconter:             

Exemple d’un gilet à recycler, qui a des boutons boule

gilet avec boutons boule

=> des boutons boule récupérés, que j’attache avec un fil ensemble pour ne pas les séparer. En bas, les boutons boule du gilet photographié, pas encore accrochés ensemble, et où vous pouvez voir les petites tiges

boutons boule du gilet

Avant de les ranger dans ma boîte à boutons boule

boite à boutons boule


Voilà, récupérez  “au moins” les plus jolis boutons, quand vous en voyez sur un vêtement bon à jeter.


Et j’en fais quoi, de ces boutons de récup’ ?

(mis à part le remplacement sur des vêtements…)

Des boutons de récup’ , on peut en faire des “yeux”, mais aussi de la déco!


Pour les idées de yeux en boutons pour vos amigurumis, voyez ma page sur les yeux en boutons, où j’ajouterai progressivement des exemples au fur et à mesure de la publication de mes tutos.

Juste quelques petits exemples ici:

krokmou
avec des boutons noirs très ordinaires
totoro bleu
Totoro avec des boutons plats recouverts de tissu
louve
louve avec des petits boutons noirs ordinaires
mr Micro
Mr Micro
souris
souris
Scrump
Scrump – poupée Souillon de Lilo et Stitch

Et en déco:

l'arbre-boutons
l‘arbre de boutons roses


Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Le caméléon multicolore

Suivant

Arrêter un ouvrage et rentrer le fil.