• Crochet
  • Points
  • Savoir-Faire

Comment faire un anneau magique?

(  pour démarrer un amigurumi, par exemple) 

Comment faire un anneau magique?
Comment faire un anneau magique?

Il existe plusieurs façons de démarrer un travail en rond:
– par un anneau de fondation, en mailles chainette, refermé par une maille coulée
– par un anneau magique, qui est le sujet de cette page.
Et qui est très intéressant car il ne laisse quasiment pas de trou central.
– par une méthode qui est une “variante”, la méthode “alternative” à l’anneau magique, avec 2 mailles chainettes. (qui donnera aussi un résultat sans trou central, mais ne peut se faire que dans des cas limités)
J’ai expliqué la variante dans la page “comment démarrer un rond”.

Symbole:

Dans des explications avec diagramme, l’anneau magique est représenté par un simple cercle. Et vous trouverez quelquefois une petite flèche pour vous indiquer le début du travail. 
Ici, je vous ai fait un exemple où on voit simplement la maille chainette qui permet de démarrer après l’anneau magique, puis des symboles vous indiquant de faire 8 mailles serrées, et enfin une maille coulée pour fermer le 1 er rang.

diagramme d'un anneau magique avec 8 ms et fermé par une maille coulée
diagramme d’un anneau magique avec 8 ms et fermé par une maille coulée

Pourquoi choisir de démarrer un rond par un anneau magique?

L’anneau magique, la 1ère fois que vous le voyez faire, çà peut être un peu “intimidant”.
Mais je vous promets que ce n’est pas difficile, bien expliqué pas-à-pas.
Et que dans de nombreux cas, c’est bien mieux que de commencer avec un anneau de fondation, qui donne un résultat plus “épais”, et ne fermera pas bien le centre de façon serrée.
Et malgré la “complexité” relative de l’apprentissage de la technique de l’anneau magique, au final, quand on “sait”, je trouve que c’est plus facile à réaliser que la méthode “variante- alternative avec 2 mailles chainettes”.
Car il est plus facile de serrer “après” avoir crocheté son 1er tour “à l’aise”, que de forcer pour piquer 6 fois dans une seule maille chainette. 
Personnellement, c’est ma façon préférée pour démarrer un crochet en rond.
Et si vous voulez faire des amigurumis, apprendre l’anneau magique est obligatoire, car c’est la seule façon d’obtenir un cercle sans trou central.

L’anneau magique comblera  l’écart formé par les points de départ, quels qu’ils soient.(mailles serrées, brides…)

l'anneau magique permet d'obtenir un cercle sans trou central
Seul l’anneau magique permet d’obtenir un cercle sans trou central

Mais ce 1er tour très serré au résultat final sera néanmoins assez facile à faire, car, pour crocheter ce 1er tour, vous aurez  bénéficié de l’aisance donnée par le nœud coulant pas encore resserré.
Je vais vous expliquer en détails.

Comment faire un anneau magique?

Si on sait faire le nœud coulant de démarrage , on sait déjà faire la moitié de l’anneau magique.
Pourquoi? 
Un anneau magique, c’est simplement un nœud coulant, qu’on laisse “lâche”, sans le serrer,  dans lequel on va ensuite crocheter  le premier tour d’un amigurumi, ou d’un napperon, ou de tout autre  ouvrage en rond.

En schéma dessiné, un anneau magique, c’est çà: 
-un nœud coulant qu’on ne serre pas
-que l’on bloque par une maille chainette
-et sur lequel on va venir crocheter notre 1er rang, du point que l’on veut, du côté du brin libre coulissant
-Puis on serre pour refermer le trou central.

tableau récapitulatif de l'anneau magique
tableau récapitulatif de l’anneau magique

Allons-y pas-à-pas:

Très souvent , le 1er tour d’un “rond” commence par 6 mailles serrées (m.s)  dans les amigurumis.
Donc c’est l’exemple que je vais prendre pour mon tuto en images.

On commence comme si on faisait un nœud coulant de démarrage. On  enroule le fil autour de 2 doigts de sa main gauche:

Anneau magique 1-fil enroulé autour des doigts
Anneau magique 1-fil enroulé autour des doigts

Puis  on pique notre crochet sous le 1er fil,  d’avant en arrière, puis au dessus du brin croisé dessus , pour attraper le fil qui arrive de la pelote .

Anneau magique 2- On ramène le fil sous la boucle entre les doigts
Anneau magique 2- On ramène le fil sous la boucle entre les doigts

On tire le fil  au travers de la boucle formée avec les doigts, (ce qui donne de l’aisance pour passer) pour le ramener vers nous, vers  l’avant. On a donc  formé une boucle sur notre crochet.
A la différence du nœud coulant, une fois la boucle réalisée, on ne la resserre pas.
On maintient les fils de l’anneau  entre  le majeur  et le  pouce gauche, pour que çà ne bouge pas.

anneau magique 3-la boucle est formée
anneau magique 3-la boucle est formée

On fait un nouveau “jeté”, c’est-à-dire qu’on récupère à nouveau le fil qui vient de la pelote.

Et on le tire  dans la boucle de notre  crochet.

On a  fait une “maille en l’air”, aussi appelée “maille chaînette”,  qui va venir bloquer l’anneau.
(tout comme le nœud coulant de démarrage bloque aussi le fil sous le crochet pour permettre de démarrer un premier point…Sauf que là, on n’a pas serré à l’étape “noeud coulant”, mais on resserre seulement à l’étape suivante de maille chaînette .On a fait un nœud coulant non terminé, si vous préférez, et on bloque ensuite le fil sous le crochet avec le point suivant pour pouvoir démarrer) 

anneau magique 4- on a fait une maille chainette pour bloquer l'anneau magique
anneau magique 4- on a fait une maille chainette pour bloquer l’anneau magique

Cette 1ère chainette sécurise, si l’on peut dire, la formation de l’anneau magique.
On ne fait qu’une seule maille chaînette si on fait ensuite un rang en mailles serrées (c’est la maille de chaîne tournante)
Mais on en fait 2 si on veut crocheter le 1er rang en demi-brides, et 3 si on veut crocheter un 1er rang en brides , etc.

On peut vérifier à ce stade que l’anneau est bien coulissant. En tenant le tout dans votre main droite, et en tirant  sur le fil de départ, vous constatez  que çà “coulisse”, puisqu’ on a fait un nœud coulant, qui peut s’élargir si on passe son doigt dedans et qu’on en écarte l’intérieur, ou, au contraire, l’anneau peut se rétrécir si on le resserre en tirant sur le fil du départ (le bout coupé, appelé le fil de queue)

anneau magique 5-si on tire sur le fil de queue, on peut vérifier que l'anneau coulisse!
anneau magique 5-si on tire sur le fil de queue, on peut vérifier que l’anneau coulisse!

Ensuite, on crochète son 1er rang selon les explications de ce qu’on doit faire.
Avec le bon nombre de “chaine tournante” selon le point employé.
Et çà peut être un 1er rang en mailles serrées, en demi-brides, en brides, ce qu’on veut!
De 6, 8, 10, 12 points.

Peu importe le point que l’on doit faire pour ce 1er rang, qui est donc crocheté “ en ligne”, avant d’être ensuite serré: 

On devra toujours piquer le crochet sous les DEUX brins du fil de notre anneau. 

A ce stade, l’anneau est fragile, donc on doit le maintenir, et piquer le crochet à l’intérieur, sous les deux brins.

On va donc crocheter, dans cet exemple, 6 mailles serrées, facilement, en ligne droite, en passant notre crochet sous les 2 brins de l’anneau (pas encore!) magique.

Remarque: il existe une bonne et une mauvaise façon de mettre la boucle magique sur votre crochet. Si vous mettez votre anneau magique dans le mauvais sens, sans que le brin libre ne soit vers vous, vous constaterez que vous annulerez le fait que la boucle “coulisse” ,  lors de vos premiers points de crochet. Elle ne se serrera plus. 
Dans le bon sens, par contre, l’anneau est “magique” et se serre facilement quand on a fini de crocheter le 1er tour.
Si vous n’êtes pas sûr(e) de vous, il suffit de tester l’effet coulissant après votre 1er point.

anneau magique 6- on crochète notre 1er rang de mailles serrées dans l'anneau
anneau magique 6- on crochète notre 1er rang de mailles serrées dans l’anneau

A la fin de notre 1er tour, c’est là que l’anneau devient magique! Car il suffit de tirer  sur l’extrémité du fil pour fermer en rond notre 1 er  tour de mailles serrées (ou de ce qu’on vient de faire d’autre point au 1er rang) 

anneau magique 7-on tire sur le fil pour resserrer le centre
anneau magique 7-on tire sur le fil pour resserrer le centre

L’anneau se resserre facilement, et se ferme  sans laisser d’espace au milieu .Et sans faire de surépaisseur comme si on avait fait un cercle de mailles chaînettes / mailles en l’air.

anneau magique 8- on serre bien le centre
anneau magique 8- on serre bien le centre

Le 1er rang est terminé, bien fermé, bien serré, sans un œil vide au centre du cercle. 

anneau magique 9- on a obtenu un cercle bien fermé sans trou central
anneau magique 9- on a obtenu un cercle bien fermé sans trou central
l'anneau magique en montage photos
l’anneau magique en montage photos
l'anneau magique est un nœud coulant dans lequel on crochète le 1er rang avant de le serrer
l’anneau magique est un nœud coulant dans lequel on crochète le 1er rang avant de le serrer

A noter: Pour les amigurumis, en général, on ne ferme pas le 1er rang par une maille coulée, mais on crochète la 1ère maille serrée du 2ème tour directement sur la 1ère maille serrée du 1er tour.

Pour crocheter en spirale, en continu, si vous préférez.

On enchaîne en superposant les mailles serrées les unes au-dessus des autres, de celles  du rang précédent, sans interruption. 

On devra alors mettre un marqueur de rang,  pour repérer où on en est dans les explications.

Voir ma page qui explique les détails du marquage des rangs quand on crochète en spirale dans les amigurumis: “compter ses rangs”

On va plus loin?
Vous savez faire un anneau magique simple.
Vous pouvez apprendre à présent à faire un anneau magique double, qui sera plus solide, mais un peu plus difficile à resserrer.
Et continuer aussi avec l’apprentissage de la bague rembourrée, qui fonctionne sur le même principe que les anneaux magiques.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Anatomie détaillée d’une maille chainette

Suivant

2 petites astuces pour un 1er rang plat facile et parfait.