• Amigurumi
  • Savoir-Faire
  • Trucs et astuces
  • Tutos

Faire des pompons de plusieurs façons:

Faire des pompons de plusieurs façons
Faire des pompons de plusieurs façons

Les pompons, on connait tous, et on en a certainement tous déjà fait.

Les pompons, ce sont ces petites boules duveteuses qu’on ajoute au sommet des bonnets, ou on en fait des queues de lapin, des finitions de cordons.

Mais il n’y a pas qu’une seule façon de les faire!
Et plein de petits trucs à connaître.

Bon, ici, j’élimine volontairement les “appareils (en plastique)  pour faire des pompons “, les outils et les kits.
Parce que, vraiment, il n’y en a pas besoin!

Je ne vais parler ici que des autres façons de faire des pompons, sans “appareil” spécifique.
J’en vois au moins 5 ou 6, même si la finalité reste la même : nouer des morceaux de laine ensemble en leur centre, et les ébouriffer ensuite pour former une boule.
Je vais essayer de faire le tour de la question avec diverses options.

On peut:
-Faire des petits pompons autour de ses doigts.
(et même des pompons minuscules autour d’un stylo)
-Faire des pompons avec un rectangle de carton (plusieurs options).
-Faire des petits pompons avec une fourchette.
-Faire des pompons en utilisant 2 rouleaux.
-Faire des pompons avec des cercles découpés dans du carton (plusieurs options aussi).

Et, en bonus, je vous donne deux trucs et astuces à la fin de cette page: Une méthode pour faire toute une série de pompons identiques très rapidement, à l’aide d’un écheveau.
Et un truc pour empêcher que les fils ne se sauvent si vous malmenez un peu votre pompon.

Avec tout cela, vous n’aurez que l’embarras du choix pour les fabriquer.

Faire des pompons avec ses doigts:

Si vous êtes droitière, vous enroulerez le fil autour de la main gauche, (ou l’inverse si vous êtes gauchère)

On coince l’extrémité du fil de laine avec le pouce de la main gauche, sur la paume de la main, puis on va enrouler le fil  autour de nos autres doigts bien tendus.

On peut entourer le fil de laine autour de 2, 3, ou 4 doigts selon la grosseur désirée pour le pompon.

enrouler autour de 2 ou 4 doigts
enrouler autour de 2 ou 4 doigts

Il faut une quantité suffisante de tours pour que le pompon soit assez fourni et bien dense.
J’ai envie de vous dire qu’il faut idéalement que l’épaisseur totale de la laine enroulée soit équivalente à la moitié de la largeur du pompon, pour qu’il soit bien fourni.

Lorsqu’on a une quantité suffisante de laine entortillée autour des doigts, on coupe le fil venant de la pelote, tout en gardant un bon bout de fil non enroulé.

On retire délicatement la laine de nos doigts , en ne détruisant pas le rouleau formé, et on le ficelle au centre avec les deux fils qui pendent: celui qu’on avait laissé au début contre la paume de la main, et le morceau coupé final.

On sécurise bien notre pompon avec plusieurs nœuds solides.

Puis, on découpe les boucles sur les côtés afin de réaliser notre pompon. On fait les finitions en enlevant les bouts de laine qui dépassent avec une “coupe de cheveux” aux ciseaux, et notre pompon est terminé.

pompon fait en enroulant le fil sur deux doigts
pompon fait en enroulant le fil sur deux doigts
pompon enroulé sur 3 doigts
pompon enroulé sur 3 doigts
pompon réalisé en entourant avec 4 doigts
pompon réalisé en entourant avec 4 doigts

Vous voulez un plus gros pompon encore ?
On enroule le fil autour de la paume de la main.
Il suffit de se rappeler que la largeur choisie fait le diamètre du pompon.

enrouler autour de la paume de la main
enrouler autour de la paume de la main

Une option de nouage facile est de déposer le rouleau de fils enroulés autour de nos doigts sur un morceau de fil posé perpendiculairement sur la table, et de le nouer au centre bien solidement.
Puis, de même, on découpe les boucles et on arrondit la forme du pompon. 

on peut poser le fil pour nouer bien à plat sur une table, et le rouleau par dessus
on peut poser le fil pour nouer bien à plat sur une table, et le rouleau par dessus

Donc, avec simplement vos doigts, vous voyez que vous pouvez faire des pompons de tailles diverses.
Il suffit de comprendre la logique de la fabrication d’un pompon, et de faire suffisamment de tours de fil enroulé correspondant à la taille et à la densité voulue.
Il manque à cette liste une option pour faire un mini-pompon minuscule.
Celui que vous pouvez obtenir aussi avec un seul doigt pour enrouler le fil.
Mais il y a une astuce plus facile encore que d’entourer autour d’un seul doigt:
Faire un pompon minuscule autour d’un stylo:

un pompon minuscule avec un crayon
un pompon minuscule avec un crayon

Ce type de pompon minuscule peut vous être bien utile pour des petits amigurumis, des bonnets de lutins de Noël.

Faire des pompons avec un rectangle de carton:

On peut remplacer les doigts par un morceau de carton, une plaque de mousse, un morceau de planche de bois..
Le principe est exactement le même !

Avec un rectangle de carton tout simple qui ne fait que remplacer la main, et permet d’avoir une largeur mieux contrôlée:

faire un pompon avec un rectangle de carton tout simple
faire un pompon avec un rectangle de carton tout simple
pompon avec une petite planche de bois
pompon avec une petite planche de bois

Avec un carré ou rectangle de carton dans lequel on fait une encoche pour maintenir la ficelle de nouage. Ici, un pompon multicolore réalisé ainsi:

faire un pompon avec un carré de carton fendu
faire un pompon avec un carré de carton fendu

On peut même sophistiquer un peu plus encore notre “carton pour faire des pompons”, si on veut en faire plusieurs de même taille:

Des découpes ingénieuses sur le côté et une fente longue sur une moitié du rectangle de carton permettent de coincer un long fil passé dans la fente, (qui passe donc devant et derrière le carton).
On plie le fil qui va servir à nouer en deux, On le coince dans une des petites  fentes latérales de gauche, on le passe dans la longue fente de droite, pour venir le coincer à nouveau dans la petite fente de gauche encore inutilisée.
Ainsi, le fil qui va servir à nouer le centre des boucles, passé dans la fente, est déjà positionné, coincé dans les petites encoches.
Puis, on enroule les fils à droite autour du carton, comme précédemment autour de nos doigts, jusqu’à avoir l’épaisseur suffisante pour un pompon bien fourni.
Quand le nombre de tours nous semble suffisant, il suffira de décoincer des encoches le fil de nouage, et de nouer le centre du pompon. Ce qui sera facilité par la fente.
Le pompon sera ainsi noué et détaché ensuite du carton.
Malin, notre petit outil à faire des pompons fabrication maison!

Simple, et efficace.

un pompon avec un rectangle de carton fendu et avec des petites encoches
un pompon avec un rectangle de carton fendu et avec des petites encoches

Faire des petits pompons avec une fourchette:

Il s’agit cette fois d’utiliser une simple fourchette pour faire nos pompons.
Ce ne seront donc que des petits pompons.
Mais les fentes de la fourchette seront utiles pour passer le fil au centre des boucles et les nouer avant de retirer de la fourchette.
Les photos vous expliquent cela: 

faire un petit pompon à l'aide d'une fourchette
faire un petit pompon à l’aide d’une fourchette

Faire des pompons avec deux rouleaux:

2 rouleaux de quoi? De papier toilette, d’essuie-tout, de rouleaux de papier cadeau découpés en tronçons…peu importe.

Et la méthode est la même.
On maintient deux morceaux de rouleaux ensemble, et on enroule le fil autour.
L’espace entre les rouleaux nous servira pour faciliter le nouage des boucles en leur centre.

faire des pompons avec 2 rouleaux
faire des pompons avec 2 rouleaux
pompon multicolore avec deux rouleaux de carton
pompon multicolore avec deux rouleaux de carton

Faire des pompons avec des cercles de carton:
( soit avec un fil simple, soit avec une méthode plus rapide):

La méthode traditionnelle avec des cercles non coupés:

méthode traditionnelle des deux cercles pour faire un pompon
méthode traditionnelle des deux cercles pour faire un pompon

-Tracer deux cercles de la même taille sur un morceau de carton fin, et les découper.

-Au centre de ces deux cercles, tracer deux cercles plus petits, d’environ ⅓ du diamètre des cercles.

-Évider le centre des petits cercles. 

C’est le diamètre de vos cercles, externes et internes, qui détermine la grosseur de vos pompons.

-Superposer les deux cercles découpés en leur centre.

-Couper une bonne longueur de laine et former une, ou des petites pelotes.
Avec diverses couleurs si vous voulez.

Des cercles de carton évidés au centre d'environ le tiers du diamètre, et des minis pelotes.
Des cercles de carton évidés au centre d’environ le tiers du diamètre, et des minis pelotes.

-Passer par le trou du milieu et entourer les deux cercles avec la laine jusqu’à ce que le trou central soit presque complètement rempli.
On peut terminer en enfilant la laine sur une grosse aiguille à laine.

-Couper les fils avec des ciseaux fins entre les deux cercles de cartons en les maintenant fermement.
-Passer un morceau de laine entre les deux morceaux de carton. 

Découper entre les deux cercles, puis nouer le fil de maintien entre les deux morceaux de carton
Découper entre les deux cercles, puis nouer le fil de maintien entre les deux morceaux de carton

-Nouer en serrant bien, avec plusieurs nœuds pour bien sécuriser.
-Fendre les deux cartons et les ôter.
-Égaliser les longueurs. 

En résumé simplifié:

technique des pompons avec des cercles en carton
technique des pompons avec des cercles en carton
faire des pompons avec deux cercles de carton
faire des pompons avec deux cercles de carton

On peut améliorer un peu ce système simple de 2 donuts de carton, en passant le fil de nouage avant de commencer l’enroulage:

Passer le fil de nouage avant de commencer à enrouler un pompon selon la méthode traditionnelle avec des cercles de carton
Passer le fil de nouage avant de commencer à enrouler un pompon selon la méthode traditionnelle avec des cercles de carton

Cette méthode traditionnelle fonctionne, et elle a l’avantage d’être la plus simple pour des enfants qui veulent faire des pompons, (parce que c’est facile à maintenir, par rapport aux méthodes avec carton fendu) mais elle peut sembler difficile pour passer les petites pelotes à la fin de l’enroulage. 

La méthode avec les cercles fendus:

Une variante possible est de fendre les deux cartons avant de commencer à les enrouler de fil.
Et on peut aussi passer le fil de nouage entre les deux cartons pour faciliter le travail.

Méthode de pompon avec des cercles fendus et le fil de nouage passé entre les deux cartons
Méthode de pompon avec des cercles fendus et le fil de nouage passé entre les deux cartons
faire des pompons avec deux cercles de carton fendus
faire des pompons avec deux cercles de carton fendus

Il faut alors veiller à ne pas s’approcher trop près de la fente en enroulant le fil. Mais cette méthode a l’avantage de permettre le passage du fil pour faciliter l’enroulage. 
Voici une autre image où cette méthode est illustrée, et où on a employé deux couleurs de fil, en les enroulant ensemble.
On obtient un pompon chiné de deux couleurs.

un pompon chiné avec deux couleurs enroulées simultanément autour de cercles fendus
un pompon chiné avec deux couleurs enroulées simultanément autour de cercles fendus

On peut également superposer les couleurs en enroulant plusieurs couches avec différents coloris, pour un pompon multicolore.

pompon multicolore obtenu en superposant les coloris
pompon multicolore obtenu en superposant les coloris

Et une autre variante consiste à enrouler plusieurs fils en même temps, ce qui permet de gagner du temps et de faire son pompon plus rapidement.

enrouler des brins multiples ensemble permet de faire plus vite son pompon
enrouler des brins multiples ensemble permet de faire plus vite son pompon

Dans tous les cas, quelle que soit la façon de faire votre pompon, il faudra faire des nœuds bien solides:

faire des nœuds bien solides et bien serrés au centre de nos pompons
faire des nœuds bien solides et bien serrés au centre de nos pompons

Faire toute une série de petits pompons identiques :

Vous voulez plusieurs pompons d’une même laine, ou d’un même assortiment de couleurs variées?
Alors, vous pouvez les faire en série, avec un écheveau formé autour des pieds d’une chaise ou d’une table!
Il suffit de faire un écheveau, puis de le nouer bien serré avec des intervalles réguliers, et de couper ensuite au centre entre les nœuds.

des gros pompons  avec la méthode en écheveau, entre deux pieds de table
des gros pompons avec la méthode en écheveau, entre deux pieds de table
Faire toute une série de pompons identiques à partir d'un écheveau noué
Faire toute une série de pompons identiques à partir d’un écheveau noué
la méthode en écheveaux pour des pompons en série
la méthode en écheveaux pour des pompons en série

Sécuriser des pompons pour qu’ils ne se démontent pas:

Vous avez compris que vos pompons, il faut les nouer bien serrés au centre.
Mais, même en faisant cela, avec des nœuds bien solides et bien serrés, même avec un pompon bien fait et dense, si vous tirez sur un seul brin du pompon, il va réussir à se retirer et se détacher sans rester avec ses copains.
Et, si on veut donner un jouet avec un pompon à un jeune enfant un peu destructeur, c’est gênant.
Peut-on sécuriser notre pompon?
Oui, avec une méthode pas vraiment conventionnelle vue dans une vidéo Youtube de Repeatcrafterme (en anglais): 

Lors de l’enroulage, avec un pistolet à colle chaude, elle fixe les brins ensemble au niveau du centre, avec un petit cordon de colle, alternativement sur le devant et sur l’arrière de sa main, au fur et à mesure des tours de fil.
Je n’ai pas encore essayé, mais merci à elle pour ce truc partagé sur le net.

Sécuriser un pompon avec de la colle chaude au centre en enroulant le fil
Sécuriser un pompon avec de la colle chaude au centre en enroulant le fil

Voilà, je pense avoir fait vraiment le tour de la question avec toutes ces méthodes, illustrées par des montages d’images glanées sur le net.
Vous avez le choix pour expérimenter.
Mais, en fait, la méthode dépend aussi de la taille des pompons, des matières employées, etc…
Mais vous avez ici tous les trucs et astuces sur ce sujet!

toutes les façons possibles pour faire des pompons sans appareil spécifique
toutes les façons possibles pour faire des pompons sans appareil spécifique

Rendre ses pompons un peu plus doux et mousseux:

Pour finir, je vous donne un petit truc supplémentaire, à faire une fois votre pompon terminé, pour le rendre plus mousseux.
(Si vous possédez un sèche-linge, et avant de coudre vos pompons sur votre bonnet ou en faire une queue pour un petit lapin)
Vous le mouillez bien, avec de l’eau additionnée d’ un peu d’adoucissant parfumé si vous le souhaitez, puis vous le(s) mettez dans un filet à linge, et hop’, au sèche-linge avec la prochaine lessive que vous aurez à sécher!
Le brassage dans votre sèche-linge avec les vêtements va séparer un peu les fibres sur l’extérieur de vos pompons, (et même feutrer un peu si c’est de la laine) et vous aurez un résultat plus mousseux, plus doux et plus étoffé.
Et si vous n’avez pas de sèche-linge, ou si votre pompon est déjà cousu sur votre bonnet?
Vous pouvez aussi tenter un coiffage avec une vieille brosse à dents, une brosse à cheveux, la brosse des poils du chat…et ainsi, séparer , “carder” un peu les brins de laine, pour séparer les fils qui la composent.
Ou bien, à la main, pour des brins épais, vous pouvez séparer les fibres des pointes, et en roulant bien ensuite votre pompon dans vos mains.

Voilà à présent que vous savez tout sur les diverses façons de faire des pompons.
Ce n’est pas fini…Car vos pompons, à présent, il faut souvent soit les attacher pour compléter une décoration, soit les coudre SOLIDEMENT sur votre bonnet, sur un petit jouet.
Alors, c’est le sujet d’une autre page que je vous invite à aller voir:
Coudre solidement un pompon.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Coudre solidement un pompon

Suivant

Mini Sapin de noël