• Broderie
  • Points
  • Savoir-Faire

Le point de tige fendu et le point arrière fendu

le point de tige fendu et le point arrière fendu
le point de tige fendu et le point arrière fendu

Vous avez vu page dans les pages précédentes ce que sont le point de tige, et le point arrière.

Le point de tige fendu et le point arrière fendu en sont des variations.
Si vous savez déjà faire le point arrière, et le point de tige, vous savez aussi déjà faire ces points fendus.

Car, au lieu de repiquer l’ aiguille en arrière dans le trou précédent, on va la piquer au milieu du point précédent, ou plutôt aux deux tiers environ, pour créer un chevauchement.

faire un point fendu, c'est piquer l'aiguille dans le brin du point précédent
faire un point fendu, c’est piquer l’aiguille dans le brin du point précédent

On perce, si vous préférez, le point précédent, de façon à créer non plus des points séparés, que l’on pourrait compter, mais une ligne continue.
Pour cette raison, puisque l’on va transpercer le fil du point précédent, il est préférable de broder ces points avec un fil “mou”, et pas un coton perlé trop torsadé et trop dur.
Si vous utilisez du fil à broder à plusieurs brins, il est aussi préférable que le nombre de brins soit un nombre pair, pour la même raison de séparation en deux des points précédents.

Quelle est la différence entre le point arrière fendu et le point de tige fendu?

Je les ai regroupés sur une même page explicative, car il y a peu de différence au résultat final, et peu aussi dans la façon de les exécuter.
Donc, les rassembler sur une même page explicative me semble être plus clair pour vous expliquer leur différence.
De plus, souvent, vous verrez simplement appeler “point fendu” ou “point de fente“, sans précision supplémentaire sur la façon de le faire.
A vous de choisir ce que vous préférez.

La différence est dans le sens d’exécution, et dans ce que l’on verra sur l’envers du travail:

Le point de tige fendu se fait de la gauche vers la droite, comme un point de tige normal (quand on est droitier/droitière), et ne formera que des petits pointillés sur l’envers du travail.
C’est la façon la plus courante de faire ce point.

Le point arrière fendu se fait de la droite vers la gauche, comme un point arrière normal, quand on est droitier/droitière.
Et fera une ligne plus épaisse sur l’envers.
Donc, le point fendu exécuté en points arrière consomme plus de fil que le point fendu fait en points de tige.
Mais, vous pouvez trouver que c’est plus facile à faire ainsi, pour un même résultat sur l’endroit, donc, en connaissant les deux, vous avez le choix!

Car, au final, c’est la même chose visuellement, sur l’endroit : une ligne continue.
Voyons cela en dessin:

Le point de tige fendu:

C’est ce que l’on voit le plus fréquemment.
Celui des deux qui consomme le moins de fil, car, à l’arrière, cela fait un petit pointillé.
Le point de tige fendu se fait de gauche à droite.

point de tige fendu
point de tige fendu
le point de tige fendu forme visuellement comme un point de chainette très mince
le point de tige fendu forme visuellement comme un point de chainette très mince
le point de tige fendu se fait de gauche à droite et l'envers est un petit pointillé
le point de tige fendu se fait de gauche à droite et l’envers est un petit pointillé

Le point arrière fendu:

Il consomme plus de fil, car il y a plus de recouvrement sur l’envers.
Le point arrière fendu est un point arrière, avec un chevauchement des points.
Le point arrière fendu se fait de droite à gauche, mais en marche arrière.

le point arrière fendu se fait de droite à gauche, et produit un fort chevauchement des points sur l'envers
le point arrière fendu se fait de droite à gauche, et produit un fort chevauchement des points sur l’envers

Le point de tige fendu bicolore, avec deux fils:

A présent que vous avez bien compris ces points, vous pouvez comprendre une autre possibilité:
Je vous ai mentionné en début de page que vous pouviez travailler avec un fil composé de plusieurs brins, en veillant à ce que ce soit un nombre pair de brins, puisque vous piquez au milieu.
Si vous voulez travailler avec un résultat plus épais ( ce qu’on fait souvent si on brode sur des jouets cousus, des amigurumis, et qu’on ne fait pas vraiment de la broderie “fine”) on peut très bien choisir de travailler avec deux fils ensemble, et même, si on veut, de couleurs différentes.
Et de piquer au milieu, entre les deux brins.
On obtient alors une grosse ligne droite, mais chinée, de deux couleurs, en parallèle.
Veillez à toujours mettre la même couleur du même côté de la ligne.
On fait alors un point de tige fendu bicolore.

le point de tige fendu réalisé avec deux fils
le point de tige fendu réalisé avec deux fils

Les usages du point de tige fendu et du point arrière fendu sont communs:

Le point de tige fendu pour broder des courbes serrées:

Le point de tige fendu ou le point arrière fendu conviennent très bien pour dessiner des lignes courbes, car le chevauchement des points forme un trait continu.

le point de tige fendu en courbe
le point de tige fendu en courbe

Le point fendu pour broder des contours bien nets:

Que ce soit avec un point fendu exécuté en points arrière, ou un point fendu exécuté en points de tige, vous pouvez les utiliser pour broder des lignes de contour bien nettes.

Et si vous pouvez choisir ensuite d’utiliser ce contour pour obtenir un bord bien net comme support pour un remplissage  au point satin ou passé plat.

Le point fendu pour broder des contours bien nets
Le point fendu pour broder des contours bien nets

Le point fendu utilisé comme remplissage:

Le point fendu peut être utilisé aussi comme remplissage.
Si on fait des points assez longs, et qu’on juxtapose des lignes de points fendus, bien collées les unes aux autres, on peut le confondre avec le résultat d’un point passé plat empiétant.
On peut réaliser des ombres, des dégradés de couleurs, en changeant de coloris pour chaque ligne de points fendus.

Voyez cet exemple où des tiges avec des dégradés de couleur ont été réalisées avec un point de tige fendu:

Le point fendu utilisé comme remplissage
Le point fendu utilisé comme remplissage

(image prise sur le site trishburr.com, qui est un site de broderie bien plus experte que moi! )

Vous pouvez aussi faire des rayures, en prenant des lignes de points fendus de couleurs bien tranchées. A vous de créer ce que vous voulez.

Un autre proche cousin de la famille des points fendus: le point devant double fendu:

Et si vous voulez essayer encore une autre façon d’obtenir un résultat similaire, mais en deux passages successifs cette fois, allez aussi faire un tour sur la page du point devant double fendu.
Que je vous ai déjà expliqué dans une page séparée.
Et qui contrairement au point de tige fendu, et au point arrière fendu, qui se font en revenant sur ses pas avec le même fil, en un seul passage de broderie, peut se faire avec deux fils de coloris différents, car en deux passages.

le point devant double fendu
le point devant double fendu

Donc, en fait, vous avez même le choix entre ces 3 points, 3 façons de faire, pour obtenir des lignes bien nettes de points en ligne continue.
En ligne droite ou courbe.
A vous de choisir.

Et si vous voulez d’autres variations de points, vous retrouverez la liste sur la page des points de broderie du site.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Le point arrière fouetté ou surjeté

Suivant

Le point arrière, point de piqûre