• Crochet
  • Savoir-Faire

Le cercle en brides amélioré: bien rond, sans démarcations, et en changeant de couleur

Le cercle en brides amélioré bien rond, sans démarcations, et en changeant de couleur
Le cercle en brides amélioré bien rond, sans démarcations, et en changeant de couleur

Vous avez vu page précédente, la façon classique, niveau débutant, pour faire un simple rond en brides. Voir: le cercle  en brides simple classique.
Et vous avez compris le principe d’ augmenter d’une bride intermédiaire de plus à chaque rang entre deux augmentations.

Voici dans cette page quelques astuces pour améliorer vos cercles de brides:
Pour qu’ils soient bien ronds.
Pour éviter de devoir compter.
Pour moins voir les démarcations de rangs.
Puis, nous verrons comment faire pour que ce cercle amélioré le soit aussi si l’on veut changer de couleur à chaque rang…

Ainsi, vous saurez tout!

Un cercle de brides bien rond:

C’est l’astuce avec la même logique que ce que je vous ai déjà expliqué dans un cercle de mailles serrées bien rond et sans pointes. Et de même sur le cercle de demi-brides.
Il faut, pour supprimer l’effet de petites pointes, pour ne pas obtenir un polygone, simplement décaler les augmentations pour qu’elles ne soient plus les unes au-dessus des autres.

Comme, par exemple, sur ce diagramme, où vous pouvez remarquer que les augmentations ne sont placées, ni toujours en début, ni toujours en fin de la séquence répétitive, tout en conservant la progression régulière:

diagramme d’un cercle en brides, avec les augmentations décalées
diagramme d’un cercle en brides, avec les augmentations décalées

Une astuce pour ne pas devoir compter nos points:

Vous avez compris que dans les cercles de brides, on augmente à chaque fois d’autant de brides que le nombre du départ.
Et, en plus, on doit essayer de ne pas aligner nos augmentations pour avoir un cercle “bien rond…Alors, comment se simplifier ce travail, sans devoir suivre un diagramme, ni compter à chaque rang ?
Tout simplement en ayant observé qu’ avec les brides, il est assez facile de repérer où sont les augmentations du rang précédent, car on voit nettement le V. Beaucoup plus facilement que repérer les augmentations des mailles serrées, ou même des demi-brides.
On va utiliser cela, en faisant simplement nos augmentations de chaque tour sur la bride qui suit l’augmentation du rang précédent.
Ce qui nous évitera de compter en crochetant, car il suffira d’observer le rang précédent.
Concrètement:
Je vois que je suis en train de crocheter, des brides simples, sur les deux brides qui constituaient l’augmentation du rang précédent. Donc c’est mon repère: Je ferai l’augmentation de brides sur la maille qui suivra ces deux brides simples déjà effectuées sur l’augmentation du rang précédent.
Rien de plus compliqué! 

méthode d'augmentations décalées sans compter, dans un cercle de brides
méthode d’augmentations décalées sans compter, dans un cercle de brides

Moins voir les démarcations de changement de rangs dans un cercle en brides, d’une seule couleur:

En fait, ce qui rend visible les changements de rangs, dans un cercle de brides, et fait comme une couture , c’est 2 choses:
-la chaîne tournante de 3 mailles chainettes, qui est plus molle, et plus distendue qu’une bride , donc cela crée un petit espace, un trou, en début de rang.
-la maille coulée de jonction, qui fait une petite surépaisseur.

Alors, on va remédier à ces petits défauts.
Qui se verront d’autant plus que le fil employé sera gros.

Remplacer la chaîne tournante de 3 mailles chainettes comptant comme une 1ère bride:

Car ce sont ces 3 mailles chainettes, qui se remarquent aux jonctions de rangs.
Plusieurs options, avec des techniques graduelles de niveau croissant :

Option 1: (facile): la chaine tournante diminuée et fantôme
On va remplacer la chaîne tournante de 3 ch, utilisée en méthode classique, par un point composé de:
-2 mailles chainettes, au lieu de 3, et 1 vraie bride, piquée dans le même point que la chaîne tournante.
Cela nous fera au résultat une 1ère bride, un peu épaissie sur le côté par les 2 mailles chainette de chaîne tournante, qu’on oubliera volontairement ensuite.
C’est le principe de la chaîne tournante diminuée d’une maille chainette, que je vous avais déjà expliqué dans la page astuce facile pour améliorer vos lisières.
Et ensuite on va l’oublier volontairement, la considérer comme une chaîne tournante fantôme, c’est ce que je vous avais expliqué dans la page sur les lisières améliorées dans un ouvrage en brides en rangs aller-retours.
Ce qui est valable pour améliorer des lisières en aller-retour, est également valable pour rendre plus discrets vos changements de rangs en rangs fermés.

Concrètement:
En fait, alors que je vous ai dit, en niveau débutant, méthode classique, que la chaîne tournante de 3 ch comptait comme un point…on va occulter cette fois-ci cette chaîne tournante fantôme de 2 ch, qui ne va nous servir qu’à pouvoir hisser le fil actif  à la bonne hauteur pour une 1ère vraie bride dans la 1ère maille. Et on ne la compte donc pas comme 1er point.
Donc, avec cette option, en fin de rang, on fermera notre tour par 1 maille coulée sur la 1ère bride (et pas sur la 2ème ch de la chaîne tournante)
Ces  2 chaînettes de départ de rang “non comptées” seront peu visibles, au final, car elles seront très serrées contre la dernière bride de chaque tour.
Et c’est justement cela qui évitera le petit trou disgracieux qui se produit avec les 3 ch de début de rang en façon classique.
Juste une petite astuce qui  vous donnera des cercles plus nets sans démarcations de passage d’un rang à l’autre.
Aucun point  technique à apprendre en plus, c’est une 1ère astuce niveau débutant: on oublie juste volontairement de compter cette chaîne tournante diminuée, et c’est tout!

Option 2 (un peu plus technique): faire une maille serrée directement, surmontée d’une maille chainette, comme 1ère bride du rang  (toujours pour remplacer la chaîne tournante).

Vous avez déjà vu qu’il est possible de faire directement une maille serrée en début de rang, (dans la page astuce facile pour améliorer vos lisières) puisqu’on a déjà une boucle sur notre crochet après la maille coulée de jonction.
On pique dans la 1ère maille, aussitôt après avoir fait la maille coulée de jonction de rang.
Et on fait une maille serrée directement. Puis on la surmonte d’une maille en l’air. Et c’est notre 1ère bride. Ou plus exactement, une 1ère fausse bride pour démarrer.
Même si cette solution “maille serrée directe surmontée d’une maille chainette” est légèrement plus épaisse à la base qu’une vraie bride également, et très légèrement moins haute,  il faut vraiment observer le travail de près pour trouver les débuts de rangs.
Surtout si on ajoute à celà la 2ème astuce, en exploitant le fait que cette fausse 1ère bride est légèrement moins haute qu’une bride classique.


Je vous explique cette 2ème subtilité:
Combiner la fausse bride (ms + 1ch) avec une maille coulée invisible
Avec cette option, pour corriger le 2ème problème de maille coulée peu discrète de la méthode classique, la fin de rang se fait ainsi: on fera une maille coulée sur cette “fausse bride”.Ce qui rendra cette maille coulée de jonction assez discrète, puisque l’ensemble “fausse bride” composé de la maille chainette surmontant la maille serrée a un peu moins de hauteur qu’une bride normale.
Puis, çà se complique encore un peu, car, pour plus de discrétion entre nos rangs, on fait comme pour la finition invisible imitant une maille: on retire le crochet de la boucle, et on vient le remettre par derrière, dans le point suivant, pour passer la boucle d’avant en arrière sur la maille suivante, pour tirer la boucle de la maille coulée sur l’envers.
Et on recommence le rang suivant sur cette maille suivante (celle où on a tiré la maille coulée) pour faire la 1ère fausse bride composée d’une maille serrée directe surmontée d’une chaînette.

Cette 2ème option est un peu plus élaborée que l’option 1, mais, rien de très compliqué non plus.
Et cela rendra vos transitions entre vos rangs de brides encore plus discrets!

Voilà, vous savez à présent travailler un rond de brides, en décalant les augmentations pour qu’il reste bien rond, et pour rendre vos rangs fermés plus discrets, vous savez faire  la maille coulée invisible, et la  bride alternative pour remplacer la chaîne tournante.
Votre cercle de brides niveau avancé est déjà bien amélioré par rapport au cercle simple de brides niveau débutant.

Mais ce serait sympa de ne pas le faire dans une seule couleur.
Alors … on va encore plus loin, on monte une marche de plus dans votre apprentissage?

Le cercle de brides avec des changements de couleur à chaque rang:

Pour que votre cercle de brides soit beau, avec des changements de couleurs, il suffit de connaître ces astuces:

– démarrer chaque nouvelle couleur avec une bride debout, pour remplacer les mailles chaînette de chaîne tournante, qui peuvent rendre visibles les débuts des rangs.
En utilisant de plus, l’astuce pour rentrer les fils après un point debout, pour cacher le fil de début de rang dans la nouvelle couleur.

-démarrer chaque nouvelle couleur (avec la bride debout) à un endroit éloigné et différent de la fin du rang précédent, de façon à pouvoir rentrer le fil de l’ancienne couleur tout en crochetant le rang suivant.
Il suffira de travailler nos brides normalement, mais en appliquant bien le fil de fin du rang précédent de l’ancienne couleur et de l’englober à la base du rang que l’on est en train de faire. 

– puisqu’on va changer de couleur à chaque rang, et qu’on doit donc couper notre fil de l’ancien coloris à chaque rang, on termine chaque rang avec la finition invisible imitant une maille. Comme si l’on terminait notre ouvrage à chaque fin de rang fermé, en fait.

Celà nous évitera toute surépaisseur due à une maille coulée finale classique de jonction de rang.

Vous noterez au passage que puisqu’on coupe le fil à chaque rang, que l’on commence à un endroit différent, il est facile de décaler nos augmentations, puisqu’il suffira de démarrer par l’augmentation dans la même maille que la 1ère bride debout, en ayant simplement fait attention de ne pas faire cette 1ère bride debout de début de rang au-dessus d’une augmentation du rang précédent. Ceci toujours pour avoir un cercle bien rond, vous avez compris le principe à présent.
Et, pour s’éviter de compter les brides intermédiaires, c’est la même logique que lorsqu’on ne change pas de couleur, bien évidemment.

En fait, vous voyez, on va utiliser plusieurs techniques que je vous ai déjà expliquées, et que vous trouverez dans les pages en liens.
Mais, en les associant, celà vous fera vraiment un cercle bien net, même avec des rangs de couleurs différentes.

– Pourquoi se compliquer la vie, pour un simple cercle en brides?

Pour une simple manique pour attraper les plats chauds, ou une torchonnette de ménage, celà n’a pas vraiment d’intérêt. 


Oui, c’est vrai…Mais si voulez vous lancer dans un beau tapis de sol rond en trapilho pour la salle de jeux de votre Titou , vous aurez peut-être envie d’un résultat parfait, car, plus la grosseur de votre fil (et donc de votre crochet) sera grande, plus les “défauts” sont visibles.
Donc, pour un joli tapis aux belles finitions, il est sympa d’apprendre ces subtilités.
Et, avouez qu’à présent que je vous ai expliqué les astuces, çà n’est pas si compliqué de faire “bien”, dès que vous avez dépassé le niveau débutant.

Donc, entraînez-vous à faire même une simple manique en  “technique niveau avancé”, pour apprendre les techniques. Et ce sera une belle manique bien finie.

Et vous n’aurez plus envie de revenir en arrière.
Et vous vous lancerez dans un beau tapis de sol avec un gros trapilho.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

La calotte fantaisie multicolore en trapilho

Suivant

Le cercle de brides simple classique