• Crochet
  • Savoir-Faire

Ovale de mailles serrées en spirale continue sans compter.

ovale en mailles serrées sans compter
ovale en mailles serrées sans compter

Le casse-tête des “ovales”…qui peuvent se faire de plusieurs façons, avec des résultats différents.
C’est un peu technique, mais, quand on visualise bien la logique, vous allez voir que ce n’est pas si compliqué.

Ici, je vais vous apprendre à faire un ovale type “amigurumi”, un peu différent de l’ovale classique avec deux demi-cercles aux extrémités, et sans fermer chaque rang pour passer au suivant, en crochetant en spirale continue.

Vous devez au préalable avoir lu et compris la page générale sur l’ovale en mailles serrées en rangs fermés ou en spirale continue.
Cette page vient la compléter avec un ovale différent de l’ovale classique présenté en diagramme sur la page précédente.
Et, si besoin, vous pouvez consulter les pages :
l’augmentation simple de mailles serrées
l’augmentation invisible de mailles serrées
l’augmentation de 3 mailles serrées

Car il ne faut pas confondre l’augmentation simple, de 2 mailles serrées, avec l’augmentation triple de 3 mailles serrées, qui va nous servir ici.
Quant à l’augmentation invisible, c’est juste une subtilité facultative, une amélioration possible, valable surtout avec des matières épaisses. 

 Cette page va expliquer une façon de faire un ovale en spirale continue, avec des augmentations triples à chaque extrémité, encadrées par des augmentations simples, que l’on va ensuite décaler de l’augmentation triple centrale avec une maille intermédiaire.
La répétition de cette logique de construction de l’ovale va faire qu’avec des marqueurs, (et un peu d’expérience acquise en pratiquant) vous allez repérer visuellement les mailles où faire vos augmentations.
Sans devoir compter, car ce sera la même chose à chaque rang.
(Et c’est là l’intérêt de cette façon de faire)

Nous allons voir qu’on peut repérer le “départ” des augmentations avec le marqueur de rang, ou visuellement, en regardant le rang précédent, puis faire une augmentation simple, une maille intermédiaire, une triple augmentation centrale, une maille intermédiaire, une simple augmentation, à chaque rang et chaque extrémité.
Et qu’ainsi, vous n’aurez plus besoin de compter!

Je vais vous détailler le décompte du nombre de points, à l’occasion d’un ovale que j’ai fait selon cette méthode.

Ici, mon exemple est avec 5 mailles chaînettes de départ pour un ovale type “yeux”, ou “pieds” d’amigurumi.
Mais, en diminuant ou en augmentant le nombre de ch de montage, vous pouvez à volonté “étirer” en longueur votre ovale, pour en faire un fond de sac, par exemple.
Il suffit de comprendre le principe, et ensuite, vous pourrez créer ce que vous voudrez, un fond de sac, ou un tapis ovale de la longueur de votre choix.
Ce que j’avais déjà expliqué sur la page précédente sur les ovales en mailles serrées.

Allons-y pour expliquer comment faire un ovale un peu plus pointu, avec des augmentations triples aux extrémités, qui est donc différent de l’ovale classique en mailles serrées basé sur la construction de demi-cercles avec uniquement des augmentations simples, vu page précédente.
Pour vous expliquer l’astuce “sans compter” dû à la répétition, et surtout, comment placer ses marqueurs.

Rang 1:
faire une chaînette de fondation de 5 ch.(3 +2)
(ou bien une double chaînette de fondation si vous voulez)
Rang 2: crocheter 3 ms, en piquant le crochet à partir de la 2ème ch.
Puis, sur la 1ère ch de départ, faire 3 ms,(augmentation triple) en marquant la maille centrale des 3 ch de l’extrémité avec un marqueur d’extrémité, (un simple fil de couleur suffit) et repartir dans l’autre sens, faire 3 ms, et faire à nouveau 3 ms dans la 1ms , en marquant aussi la maille centrale de l’autre extrémité. (on a 12 ms)

début d'un ovale en travaillant des deux côtés d'une chainette de fondation, avec une triple augmentation à chaque extrémité
début d’un ovale en travaillant des deux côtés d’une chainette de fondation, avec une triple augmentation à chaque extrémité

Rang 3: on va continuer sur ½ rang supplémentaire, en crochetant 3 ms de l’autre côté de l’ovale (= la partie plate de côté), et on marque avec un fil le départ des augmentations qui vont se répéter à chaque extrémité.

On a alors un début d’ovale de 15 ms si on compte la totalité des points.
Ici, on est donc arrivés à la maille qui est juste avant la maille centrale (celle du milieu de l’augmentation triple), on fait 2 ms dans cette avant-dernière maille centrale, (= 1 augmentation simple) puis, faire 3 ms dans la maille centrale de l’extrémité,(= 1 augmentation triple) et placer un 2ème  marqueur (fil rouge plus fin sur ma photo) dans la maille centrale située au centre des 3 ms, puis 2 ms dans la maille suivante,(1 augmentation simple) en symétrie.
On a donc bien fait, pour tourner dans ce 1er virage, *1 aug simple, 1 augmentation triple, 1 augmentation simple*.. Faire à nouveau 3 ms, (la partie plate de l’autre côté) puis, comme précédemment, faire 2ms dans la maille précédent la maille de l’extrémité, et  3 ms à l’extrémité, puis  2ms dans la suivante. On a alors 20 ms. 

Et on est revenus au “marqueur de rang”. 
(Le ruban rouge un peu plus épais)

Ovale sans compter-Après la 1ère augmentation triple, on superpose au rang suivant une autre augmentation triple sur la maille centrale, encadrée par des augmentations simples
Ovale sans compter-Après la 1ère augmentation triple, on superpose au rang suivant une autre augmentation triple sur la maille centrale, encadrée par des augmentations simples

Rang 4: On continue de la même façon, avec le même principe d’augmentation triple aux extrémités (dans la maille centrale de l’augmentation triple du rang précédent) , et qui est repérée par un fil de couleur,  encadrée par des augmentations simples de chaque côté.
Mais cette fois, on va décaler un peu les augmentations simples du prochain tour, pour que ce ne soit pas trop serré en cumulant toutes les augmentations aux extrémités, ( où on va continuer à faire toujours 3 ms dans chaque maille d’extrémité), on va à présent écarter un peu nos augmentations simples de chaque côté de l’augmentation triple, en laissant  une maille intermédiaire pour respirer un peu entre les augmentations . Pour obtenir un bel ovale pas trop “pointu” au bout.
A partir du marqueur de rang (à ne pas confondre avec les marqueurs d’extrémités), qui se repère car il est sur le côté,  pour arriver jusqu’au départ du virage, il faudra donc faire 4 ms.
Et vous pouvez ne pas faire comme moi, et prendre deux couleurs différentes pour vos marqueurs: une couleur pour les extrémités, et une couleur pour le début de rang en spirale continue.
On a donc fait à présent nos 4 ms de la partie plate du côté, pour arriver à la maille qui est “à 2 m de l’extrémité” dans laquelle on fait notre 1ère augmentation, en crochetant  2 ms dans cette m,  1 ms dans la suivante (= intermédiaire entre augmentation simple et augmentation triple), puis  3ms  dans la maille de l’extrémité qui est avec le marqueur (celle du centre des 3 ms du rang précédent), et on redéplace donc aussitôt le marqueur au centre des 3 ms que l’on vient de faire, puis, 1 ms (= l’autre “intermédiaire” ) , 2 ms dans la suivante, (= notre 2ème augmentation du 1er  côté)  .
Ici, vous pouvez vérifier que vous avez bien 4+2+1+3+1+2 + 13 ms depuis votre marqueur de rang)
Puis on aborde le 2ème côté plat, avec cette fois 5 ms avant d’arriver à la maille qui est “ 2 mailles avant la maille centrale du rang 3”. Car, c’est normal d’augmenter à chaque tour, puisqu’on travaille en spirale continue.
Et à nouveau, on va faire notre virage avec *1 aug simple, 1 maille intermédiaire, 1 augmentation triple, 1 maille intermédiaire, 1 augmentation simple* .
Donc, en détaillant tout, depuis nos 5 ms de côté, on fait  2 ms dans la suivante (= notre 1ère augmentation du 2ème côté) , 1 ms dans la suivante(= intermédiaire) , puis 3  ms dans la maille centrale de l’autre extrémité (en déplaçant le marqueur…vous avez compris le principe) , 1 ms  dans la suivante (= intermédiaire) , et 2 ms dans la suivante (= notre 2ème augmentation de la 2ème extrémité).
Et il nous restera une ms de plus avant notre marqueur de rang, pour arriver à un total de 28 ms.
Pour  retrouver 1+4= 5 ms en symétrie comme l’autre côté.
Sauf que notre marqueur de rang va se décaler progressivement à chaque tour, vers la gauche, c’est normal…

Ovale sans compter-Au rang suivant, on place une maille intermédiaire entre l'augmentation triple centrale et les augmentations simples qui l'encadrent
Ovale sans compter-Au rang suivant, on place une maille intermédiaire entre l’augmentation triple centrale et les augmentations simples qui l’encadrent

Vous pouvez voir avec la flèche bleue, le fil qui marque le début de rang, et avec les flèches roses, les fils qui marquent la maille centrale des triples augmentations des extrémités.

Rang 5 : Pour que l’ovale ne soit pas trop “pointu”, il faut continuer à  répartir les  augmentations en procédant comme au rang 4, avec une maille intermédiaire entre les augmentations de côtés de l’ovale et le paquet de 3 ms des extrémités.
à partir du marqueur de fin de rang 4:
Ce qui veut dire, pour le rang 5:
6 ms, 2 ms dans la ms suivante (= 1ère augmentation avant la 1ère extrémité) 1 ms (= intermédiaire) , 3 ms dans la ms suivante (qui est celle de l’extrémité) ,1 ms,(= intermédiaire)  2 ms dans la ms suivante (qui est la 2ème augmentation après la 1ère extrémité) , 9 ms, 2 ms dans la ms suivante (= 1ère augmentation d’avant la 2ème extrémité) , 1 ms (= intermédiaire) , 3 ms dans la maille du bout de l’autre extrémité, 1 ms (= intermédiaire) , 2 ms dans la maille suivante. (= 2ème augmentation d’après la 2ème extrémité) et 3 ms pour revenir au marqueur de rang…
(= 36 ms ) 

Ovale sans compter-On continue en répétant une aug simple, une maille intermédiaire, une augmentation triple, une maille intermédiaire, une augmentation simple, à chaque extrémité
Ovale sans compter-On continue en répétant une aug simple, une maille intermédiaire, une augmentation triple, une maille intermédiaire, une augmentation simple, à chaque extrémité

Quand on a compris le principe, il n’y a même plus besoin de compter ses mailles, il suffit de suivre cette “logique” pour que notre ovale grandisse jusqu’à la grandeur voulue.

Rang 6:
Il suffit de continuer selon le même principe à chaque tour, avec 4 augmentations réparties de la même façon à chaque  extrémité:
– 1 aug, quand on arrive à 2 m d’une extrémité.
– Puis 1 ms intermédiaire.
– 3 ms dans la maille de l’extrémité (comptant comme 2 augmentations, puisque l’on passe de 1 à 3 mailles)
– Puis à nouveau 1 ms intermédiaire
–  1 autre augmentation ensuite après l’extrémité.
Ce qui nous donnera, pour la suite: 8 ms, *1 aug simple, 1ms, 1 aug triple, 1 ms, 1 aug simple* , 13 ms, puis, à nouveau *1 aug simple, 1ms, 1 aug triple, 1 ms, 1 aug simple* et 5 ms pour revenir au marqueur de rang .
Vous avez compris que le marqueur se décale, mais 8 +5 =13, donc la symétrie est respectée!
On a 44 ms au total (8+2+1+3+1+2+13+2+1+3+1+2+5)

Ovale sans compter-diagramme qui montre la répétition à faire à chaque extrémité, durant 3 rangs
Ovale sans compter-diagramme qui montre la répétition à faire à chaque extrémité, durant 3 rangs

Rang 7: Je vous conseille après 3 rangs, de décaler un peu les augmentations simples vers l’extérieur, avec cette fois, 2 ms intermédiaires de chaque côté de la triple augmentation.
Dans le détail, cela va nous faire:
9 ms, *1 aug simple, 2 ms, 1 aug triple, 2 ms, 1 aug simple* , puis 15 ms, puis,à nouveau *1 aug simple, 2 ms, 1 aug triple, 2 ms, 1 aug simple* , et 6 ms pour revenir au marqueur de rang.
On a alors 52 ms au total.
Il faudra continuer selon le même principe, en écartant progressivement les augmentations simples après 2 ou 3 rangs.
Et si votre ovale doit être très grand, vous devrez peut-être ajouter des augmentations simples supplémentaires avec le même écart, pour arrondir plus harmonieusement votre ovale. Selon l’épaisseur du matériau employé.

diagramme de l'ovale en spirale méthode sans compter
diagramme de l’ovale en spirale méthode sans compter

Au fur et à mesure que l’ovale grandit, on pourra ajouter, selon la forme finale désirée, plus ou moins allongée, pointue ou pas:
– Un autre bloc de *1 aug, 1 ms* avant l’arrondi , de chaque côté des extrémités.
Puis un bloc de “1 aug, 2 ms* avant l’arrondi, de chaque côté des extrémités.

Puis, si l’on veut arrondir aussi un peu les côtés, on pourra aussi répartir des augmentations sur les côtés, de façon symétrique évidemment, dans les 2 plans par rapport  aux extrémités: 

Quand on a compris la logique, on fait ce qu’on veut!
En respectant toujours les règles communes à tous les ovales:

– symétrie entre  chaque côté, par rapport à un axe droit qui passerait par les deux extrémités…(c’est évident)

– symétrie sur la longueur d’un côté, par rapport à un axe droit qui passerait perpendiculairement à l’autre, au centre entre les deux extrémités.

Lorsque l’on veut faire un grand ovale, néanmoins, on peut “tricher” , tous les 3 ou 4 rangs, en décalant d’une maille vers la droite notre marqueur de rang, pour compenser une légère courbure naturelle du point, qui a tendance à dévier un peu les extrémités vers la gauche, dans le sens anti-horaire dans lequel on crochète.
On “compense” la courbure anti-horaire, si vous préférez.
Mais ce n’est qu’une subtilité dont vous pouvez vous passer si vous ne comprenez pas ce que j’essaye d’expliquer. 

Pour un tapis ovale en spirale continue, selon le même principe expliqué dans cette page, il faudra faire non pas 4 ou 5 rangs, comme ici, mais continuer avec le même principe en augmentant toujours. Puis, à partir du 7ème ou 8ème rang, on augmentera le nombre de mailles serrées intermédiaires entre les augmentations simples de chaque côté et l’augmentation triple centrale. On passera à 2 mailles intermédiaires sur 2 ou 3 rangs, puis à 3 mailles intermédiaires, sur les 2 ou 3 rangs suivants, etc…
En fait, il faudra adapter selon la grosseur de votre matière travaillée, selon les principes généraux d’augmentations que j’ai expliqué dans la page sur le cercle bien plat qui ne devient pas un bol ou ne gondole pas. C’est toujours la même logique!
Et on ajoutera des augmentations aussi réparties sur les côtés, pour arrondir l’ovale dans sa largeur.
Mais on ne va pas tout compliquer dès à présent.
Je voulais juste préciser ici comment continuer “après” les explications de cette page, si vous voulez faire un nombre plus important de rangs.
Et çà ne tiendrait pas sur un diagramme pour tout visualiser.
(Si un jour, je refais un grand tapis ovale en trapilho, je ferai le tuto correspondant, avec des photos)

Il n’y a pas qu’une seule façon de faire des ovales, vous l’avez compris.
Vous avez vu la façon classique sur la page précédente: un ovale en mailles serrées en rangs fermés ou en spirale continue, avec un diagramme montrant la méthode avec deux demi-cercles encadrant une partie centrale.

Sur cette page-ci, vous avez vu une autre façon de faire “sans compter” en repérant l’augmentation triple des extrémités. Et en augmentant progressivement le nombre de mailles intermédiaires entre cette augmentation triple et les augmentations simples qui l’encadrent.

Voici encore une autre façon de faire, que j’ai trouvé sur le site d’Hooklook.fr, avec aussi des augmentations triples aux extrémités, mais une façon différente encore de procéder:

diagramme avec une autre façon de faire, sur le site Hooklook
diagramme avec une autre façon de faire, sur le site Hooklook

Il y a encore une augmentation triple encadrée par deux augmentations simples.
Mais seulement un rang sur 2 à partir du 5ème rang.
A partir du 5ème rang, le diagramme montre 3 mailles serrées sur l’augmentation triple, 1 rang sur 2.
Une autre façon de faire!
Le principe est toujours le même. Que l’on travaille en rangs fermés ou en spirale continue.
On respecte la symétrie dans les deux axes, et on augmente à chaque extrémité de façon régulière , tout comme pour les cercles.
Avec plusieurs possibilités pour faire les augmentations.

Personnellement, je trouve que la spirale continue donne un meilleur résultat, car on ne voit pas de démarcations de changement de rang, mais c’est un peu plus difficile et déroutant de se repérer quand on débute.

Et, pour terminer tous vos ovales en spirale en beauté, n’oubliez pas de faire une maille coulée invisible, en dernier point, à la place d’une maille coulée ordinaire qui ferait une petite surépaisseur. Surtout si vous travaillez avec une matière épaisse.
Voir la finition invisible imitant une maille.

Voilà, j’espère avoir éclairé votre lanterne, avec un maximum d’explications et de possibilités pour vous permettre de vous lancer dans vos ovales au crochet.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Prendre un crochet plus petit pour vos amigurumis

Suivant

Un ovale en mailles serrées, en rangs fermés ou en spirale.