• Crochet
  • Objets utilitaires
  • Tutos

 Coussin de sol en trapilho de tee-shirts

coussin de sol en trapilho de tee-shirts
coussin de sol en trapilho de tee-shirts

Un coussin de sol 100% fait de vieux tee-shirts découpés et crochetés, et rembourré récup’. Pour la sieste d’un gros chat.

Ce qu’il vous faut:
-des vieux tee-shirts variés à recycler, dans les couleurs de votre choix.
Ici, pour que ce ne soit pas trop salissant, je suis restée dans les tons gris, noirs, blanc cassé.
-des bons ciseaux de couturière, pour découper tout çà et faire votre trapilho maison.
– un gros crochet (n°6, n°8) la grosseur du crochet dépend de la largeur des bandes que vous allez découper…En fait, il faut faire un essai pour déterminer la grosseur de coupe que vous voulez, qui déterminera ensuite la taille de crochet à utiliser.
– du rembourrage de récup’ (ici, des morceaux de tissus variés découpés en petits morceaux)

Savoir-faire:
– l’anneau magique (AM)
– la maille coulée, (mc)
– la maille serrée. (ms)
– la bride (br)
– crocheter un cercle en spirale continue
– crocheter en rangs fermés.
– Crocheter en brin avant ou en brin arrière (en option)

C’est un coussin de sol 100% Récup’ que j’ai réalisé il y a déjà assez longtemps, et destiné à faire un coussin de repos pour un matou “imposant” , dirons-nous, pour ne pas le vexer.

Au moment où je l’ai réalisé, je ne savais pas que je ferai un jour un site web, donc, je n’ai que quelques photos à vous proposer, et mon tuto ne vous dira pas non plus le nombre de rangs précis., car je n’avais rien noté au cours de la fabrication.

Mais celà n’a aucune importance, car même si j’avais noté le nombre précis de rangs de mon cercle, il y a de fortes chances pour que çà ne corresponde pas à votre trapilho de tee-shirts, selon la matière employée.

TUTO:

Le tuto est très simple, en fait.

Il faut déjà commencer par fabriquer son trapilho, sa matière à crocheter.
Pour celà, je vous ai fait une page très détaillée sur le sujet, où je vous dis tout pour pouvoir fabriquer votre trapilho, un fil de tee-shirt.

faire son trapilho
faire son trapilho

Et, bien évidemment vous devez aussi savoir comment raccorder vos bandes de trapilho. (Suivez le lien pour les explications).
Car vous allez travailler en changeant de couleur quand vous voulez…Ou quand vous pouvez, en enchainant les découpages de vos tee-shirts.

Puis, ensuite, c’est un simple cercle de mailles serrées, crochetées en spirale continue, comme pour les amigurumis.
Pour celà aussi, j’ai fait une page spéciale et détaillée sur le cercle de mailles serrées en spirale continue.

Mais, au fur et à mesure que le cercle “classique” expliqué dans ce 1er lien grandit, je préfère décaler les augmentations, pour qu’elles ne soient pas les unes au-dessus des autres.
C’est une astuce de niveau un peu plus avancé, que je vous ai bien détaillée aussi dans la page sur le cercle en mailles serrées bien rond sans pointes.

Et, pour faire un coussin de sol, ce n’est que çà: un cercle en mailles serrées, qui grandit jusqu’au diamètre souhaité.

J’ai varié les couleurs au gré des tee-shirts que j’au découpés, en restant toujours dans des tons de blanc, gris, noirs; chinés gris-noir…

Je me souviens que pour animer un peu, j’ai quelquefois crocheté en brin arrière seulement, pour faire une ligne en spirale qui apparaît avec les brins avant non utilisés.
Si vous ne savez pas ce que celà signifie, voyez la page “piquer son crochet de diverses façons”

Donc, on fait un cercle, tout simple, avec nos bandes de tee-shirts découpés:

on fait un grand cercle en trapilho
on fait un grand cercle en trapilho

Et ensuite? Quand le diamètre du cercle nous convient?

On arrête tout simplement de faire des augmentations. Et notre cercle devient d’abord une assiette à soupe, qui s’incurve, puis les côtés montent.
Et on continue ainsi à crocheter, sans aucune augmentation, jusqu’à avoir la hauteur souhaitée.
J’ai fait quelques rangs en brides, pour varier un peu le point (et çà monte plus vite que des mailles serrées)

on monte sur les côtés sans augmentations, jusqu'à la hauteur souhaitée
on monte sur les côtés sans augmentations, jusqu’à la hauteur souhaitée

Et ensuite, quand la hauteur qui nous plait est atteinte?
Là, vous avez 2 choix:
-Faire un deuxième cercle du même diamètre et le raccorder à notre corbeille” déjà faite ,
ou
-Faire des diminutions pour rétrécir à nouveau et refermer le coussin…(ce qu’on fait pour une tête d’amigurumi)
Mais ici, ce ne serait PAS le bon choix.
Et on va donc prendre la 1ère solution: faire un autre cercle de “dessus” et raccorder.

Pourquoi?
Parce qu’un coussin de sol doit être rembourré avec beaucoup de rembourrage, et être bien dense.
Donc opter pour la solution de faire un cercle-couvercle et le poser après le rembourrage est ici la solution la plus simple.
Surtout pour un ouvrage crocheté en trapilho.

Avec quoi on rembourre?
Avec de la récup’ de chiffons recyclés, pour celui-ci.
Voir ma page “récupérer du rembourrage”.

Ici, pour un coussin de sol destiné aux siestes d’un gros matou, j’ai utilisé des tissus variés, relavés, et découpés en petits morceaux, et j’ai rembourré de façon bien dense en tassant bien.

Puis, j’ai fait le cercle du dessus, de même diamètre.

Et pour le dessus, j’ai mélangé un peu des rangs de mailles serrées, et de brides en rangs fermés, sur quelques rangs en fin de cercle. Histoire de varier un peu.
En fait, vous faites ce que vous voulez!
Vous variez les couleurs, pour faire des rayures. Vous pouvez changez de point si çà vous chante.
L’essentiel est d’avoir le même diamètre pour le couvercle supérieur que le diamètre du coussin ouvert inférieur.

le cercle du dessus crocheté à la bonne dimension, avant rembourrage
le cercle du dessus crocheté à la bonne dimension, avant rembourrage

Il ne restait plus qu’à les raccorder.
Avec un dernier rang de mailles coulées, en prenant à la fois le brin avant du rang précédent et le brin avant du dernier rang effectué sur l’autre partie.

Petite précaution à prendre:
Avant d’avoir complètement fermé le coussin, j’ai ajouté du rembourrage, au maximum, et sur le dessus, j’ai utilisé de la ouatine, pour qu’il n’y ait pas de bosses disgracieuses une fois le coussin terminé.

Voilà, j’avais un coussin fait 100% récup’, en trapilho de vieux tee-shirts, dans des tons de blanc-gris-noir, bien rembourré, fermé.
Terminé?
Non.
Car j’ai voulu former un plateau sur le dessus, avec un petit rebord mieux dessiné.

Alors, j’ai repris du trapilho et j’ai fait un petit “repli” en venant crocheter un rang supplémentaire de mailles coulées, en pinçant ensemble deux rangs déjà effectués, sur le pourtour externe du coussin. Et au travers des épaisseurs, en piquant le crochet entre les rangs, j’ai créé un petit boudin externe rond, tout autour.

j'ai fait un petit rebord en crochetant un pli en prenant les  deux épaisseurs
j’ai fait un petit rebord en crochetant un pli en prenant les deux épaisseurs

Là, mon coussin improvisé récup totale était terminé.
Le gros matou va pouvoir se poser dessus pour la sieste royale de Monseigneur.

voilà un coussin totalement en matière recyclée
voilà un coussin totalement en matière recyclée
coussin de sol en trapilho de tee-shirts
coussin de sol en trapilho de tee-shirts
Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Mini- cheval girly punky

Suivant

La famille des grenouilles minces