• Crochet
  • Savoir-Faire

Piquer son crochet de diverses façons:

Le brin avant, le brin arrière, le brin envers…et d’autres façons encore.
Et pour quels usages? çà nous sert à quoi?

Piquer son crochet de diverses façons
Piquer son crochet de diverses façons

Quelles sont les différentes possibilités pour “ piquer son crochet” dans le rang précédent ?

Il y a  trois manières principales de piquer le crochet :
sous les deux brins (ce qui est la façon normale de piquer son crochet quand rien d’autre n’est spécifié)
 – sous le brin /boucle avant , (front loop only= FLO, en anglais) 
– sous  le brin /boucle arrière, (back loop only=BLO, en anglais)

Une autre façon utilisée aussi de façon assez fréquente:
sous le brin envers, appelé aussi “le 3ème brin à l’ arrière” ( 3loop, abrégé en 3lo, en anglais)
-une variante du 3ème brin arrière, qui est le 3ème brin à l’avant (3loop-front, abrégé 3lo-f, en anglais)

Et il existe encore d’autres façons de piquer son crochet, dont je parlerai à la fin de cette page.
Mais voyons déjà les 3 principales.

les 3 principales façons de piquer son crochet
les 3 principales façons de piquer son crochet

 A présent que vous avez lu ma page “anatomie d’une chainette”, vous savez reconnaître le brin avant, le brin arrière, et le brin envers sur une chaînette.

le brin avant, arrière et brin envers d'une chainette
le brin avant, arrière et brin envers d’une chainette

Et pour les autres points que la maille chainette?

Vous saurez aussi reconnaître la boucle avant, la boucle arrière et le brin envers, sur n’importe quel autre point. 
Car c’est la même chose!
En effet, quelque soit le point, que ce soit des mailles serrées, des demi-brides, des brides, des double-brides ou des triple-brides, ils auront la même apparence en regardant le dessus des points.
Visuellement, en basculant le travail vers vous pour regarder le dessus du rang, le point du rang précédent ressemblera toujours à une maille chainette. 

le dessus d'une bride est identique à une chainette
le dessus d’une bride est identique à une chainette

En l’absence d’indication contraire, on piquera  toujours sous les deux brins de la maille que l’on va crocheter.

piquer sous les deux brins d'une bride
piquer sous les deux brins d’une bride

Mais, 

Dans certains tutos de crochet, il est possible qu’on vous dise:

– Piquer dans le brin avant uniquement
– Piquer dans le brin arrière uniquement
– Piquer dans le brin envers uniquement

Donc, le brin avant, logiquement, c’est celui qui est le plus proche de vous, de face, à l’endroit, dans le sens où vous crochetez. Comme sur une chainette…quel que soit le point.

piquer sous le brin avant d'une bride
piquer sous le brin avant d’une bride

 Et le brin arrière est donc le brin le plus éloigné de vous , en arrière. Tout simplement. 

piquer sous le brin arrière d'une bride
piquer sous le brin arrière d’une bride
piquer son crochet en brin arrière
piquer son crochet en brin arrière

Le brin envers, avec mes explications de la page précédente sur l’anatomie d’une maille chainette, vous savez à présent que ce sont les petits pointillés droits que l’on voit à l’arrière.

le brin envers d'une maille chainette
le brin envers d’une maille chainette
le brin envers d'une chainette
le brin envers d’une chainette

Le brin envers, sur un point haut, c’est plus délicat à expliquer en schéma, car c’est en retournant le travail sur l’envers qu’on va le trouver. C’est le brin, en “pointillé” , qui se trouve juste en dessous du brin arrière. Donc, de face, en regardant sur l’endroit, c’est le 3ème brin, après le brin avant, et le brin arrière.
D’ailleurs, en anglais, on l’appelle third loop, abrégé en 3lo.

le brin envers, ou 3ème brin, sur l'envers d'un crochet
le brin envers, aussi appelé le 3ème brin, que l’on trouve sur l’ envers d’un ouvrage, en dessous du brin arrière. (Ici, vous regardez l’envers)

A part cette façon différente de piquer le crochet, en boucle/brin avant, en boucle / brin arrière, ou en brin envers / 3ème brin, avant de faire le 1er jeté, le point sera ensuite fait de la façon “normale”,  que ce soit une maille serrée, demi-bride, bride, double-bride…peu importe.

Et çà nous sert à quoi, de piquer son crochet dans la boucle avant, la boucle arrière, ou le brin envers?

Simplement, piquer dans le brin avant, ou dans le brin arrière amènera un résultat particulier, que l’on recherche. On créera un nouveau point, avec cette différente insertion du crochet.
Car l’aspect visuel final d’un même point peut être très différent selon l’insertion du crochet .
Travailler sous un seul brin à la place des deux brins supérieurs (en brin avant ou en brin arrière) vous donnera du relief, car çà marquera bien les lignes, visuellement , entre deux rangs.
En effet, si vous piquez seulement dans le brin arrière, cela fera apparaitre le brin avant non travaillé sur l’avant du travail, formant une ligne visible sur l’endroit.

Voici un exemple de mailles serrées crochetées en rangs aller-retours, en brin arrière seulement:

mailles serrées crochetées en boucle arrière
mailles serrées crochetées en boucle arrière seulement

Et si on crochète en spirale continue, le résultat sera encore différent, puisqu’on verra toujours apparaitre sur l’endroit du travail la ligne formée par les brins avant non utilisés. (coloriés en bleu plus foncé pour une meilleure compréhension)

cercle en spirale continue de mailles serrées en brin arrière seulement
cercle en spirale continue de mailles serrées en brin arrière seulement

Et, à l’inverse, travailler sur le brin avant seulement fera disparaître au contraire la ligne visible entre deux rangs, quand on regardera l’endroit du travail.
De plus, piquer son crochet sous une seule boucle du rang précédent au lieu des deux boucles supérieures, donnera un point plus aéré, avec plus d’élasticité.
On emploie ces points en BLO, (back loop only) ou en FLO (front loop only) pour réaliser des côtes pour des bonnets, par exemple.

Je ferai ultérieurement des pages avec toutes ces variations de points, pour vous montrer les résultats différents qu’il est possible de réaliser simplement en changeant la façon de piquer son crochet. 
Vous trouverez des exemples de points, des variations possibles de façons de piquer son crochet, avec l’onglet “points” ou en consultant le récapitulatif, rangés par catégories, dans la page Répertoire des points qui les regroupera tous. (progressivement , à mesure que ce site web se construira…)

Vous utiliserez très certainement la maille serrée en brin avant, la maille serrée en brin arrière, et la maille serrée centrée, si vous réalisez des amigurumis.
La maille serrée torse, quand à elle, est une façon différente de faire son jeté.
Ceci pour vous dire ici, si vous débutez, que de multiples variantes existent à partir des points de base, qui sont très simples.
Et piquer son crochet autrement que sous les deux brins des mailles du rang précédent permet de nombreuses variations de points.

Les différentes façons de piquer votre crochet vous permettront aussi de marquer un angle, pour faire des “socles”, avec un angle de cassure qui deviendra plus net. Par exemple, dans une corbeille, quand je veux passer du fond plat, avec des augmentations, aux côtés qui doivent monter bien droits, je fais un rang en brin arrière seulement. Et souvent même, je le double, en repassant une 2ème fois sur le même rang, en superposition.
J’utilise cette astuce dans presque toutes mes corbeilles en trapilho.
Pour former un socle solide.
Sinon, en crochetant normalement en arrêtant simplement de faire des augmentations pour monter les parois des côtés, vous obtiendriez un “bol”, trop mou, et pas une base solide pour un fond de panier ou de corbeille.
Je vous le mentionnerai donc dans certains tutos ultérieurement, mais vous comprenez ici déjà l’importance de savoir reconnaitre ces diverses façons de piquer son crochet.

De plus, pour certaines techniques un peu plus avancées, comme, par exemple, savoir faire la TRÈS UTILE diminution invisible, (qu’il est indispensable de connaître pour avoir une belle finition dans vos amigurumis), il est nécessaire de bien savoir repérer le brin avant et le brin arrière.

la diminution invisible dans des amigurumis
Pour apprendre la diminution invisible en mailles serrées, il faut savoir piquer en brin avant. Indispensable pour obtenir des beaux amigurumis!

Ou bien, vous devrez aussi piquer dans un seul brin d’une chaînette de base pour faire le 1er rang d’ un ovale.
Car un ovale, çà commence par une chaînette de base  plus ou moins longue, (pour obtenir un ovale de forme plus ou moins oblongue).
Ou par une chainette-double , on y reviendra plus tard.
Restons sur la méthode avec une chainette simple pour l’instant.
Puis on crochète un 1er rang dans la boucle arrière et envers, on fait des augmentations au bout, puis on repart dans l’autre sens,  sans avoir retourné son travail, en crochetant cette fois dans la boucle avant, pour continuer de l’autre côté, en dessous de la chainette de base, si vous préférez, pour augmenter à nouveau à l’autre extrémité.

un ovale en mailles serrées
un ovale en mailles serrées: on crochète sur une chainette de base, d’abord en brin arrière, puis en brin avant .

Et savoir faire un ovale, çà sert à faire des fonds de sacs, des fonds de paniers, mais aussi des “yeux” ovales pour vos bestioles amigurumis.

(Voir ce lien : faire un ovale, si vous avez dépassé le niveau débutant)

Et piquer sous le brin envers, çà sert à quoi?:
Je vous ai déjà expliqué dans une page précédente (avec les tags savoir-faire + crochet) qu’on peut utiliser aussi cette astuce de piquer sous le brin envers d’une chaînette de base,  pour un 1er rang plus facile et plus soigné .
Et on utilise aussi ce brin envers, aussi appelé “3ème brin”, quand on veut réaliser certains points en relief, car çà fait ressortir toute la “chaînette” visuellement , du rang précédent. Car piquer dans le point envers des points hauts, çà aura pour effet de coucher les mailles supérieures (brin avant et brin arrière) non utilisées, sur le devant du travail.
Et cela créera des lignes, comme une rangée de mailles coulées qu’on aurait fait au-dessus. Pour un effet décoratif.
Et piquer sous ce brin envers, à l’inverse de piquer sous les brins avant ou les brins arrière, çà produira un résultat plus dense.

demi-brides piquées dans le brin envers
Des demi-brides piquées en brin envers, çà repousse sur l’endroit du travail la ligne supérieure, qui apparait donc bien visuellement sur l’endroit

Vous comprenez que ces histoires de brin avant, de brin arrière, et de brin envers, çà va beaucoup nous servir pour la suite !

Mais, pour être plus complète dans mes explications, sachez qu’il y a ENCORE D’AUTRES  façons que le brin avant, le brin arrière et le brin envers, comme possibilités pour piquer son crochet.

On peut aussi vous demander de piquer le crochet:

– dans l’espace situé ENTRE les points plutôt que dans le haut du point.

piquer son crochet entre les points du rang précédent
piquer son crochet entre les points du rang précédent

– dans “rien” , dans le vide, dans le “trou” du rang précédent, quand on fait ses mailles “au-dessus” d’un arceau. On passe alors au travers du trou.

piquer dans un arceau du rang précédent
piquer dans un arceau du rang précédent

– en allant chercher entre le V des mailles du rang inférieur. (encore en dessous des deux brins, au cœur du rang inférieur.)
Lorsqu’on pique notre crochet de cette façon avec des mailles serrées, on obtient un point imitant un tricot au point de jersey.
Ce point avec des mailles serrées “centrées” est très utilisé dans les paniers et corbeilles, car cela va créer un résultat encore plus dense et rigide que les mailles serrées, avec des espaces réduits entre les mailles.
Voir la page sur la maille serrée centrée, ou point de jersey/tricot.

piquer à l'intérieur du V des mailles du rang précédent
piquer à l’intérieur du V des mailles du rang précédent (la maille serrée centrée)

 – ou même piquer encore plus en dessous, au niveau de plusieurs rangs inférieurs, pour un point très allongé, qui vous donnera un effet très décoratif avec  des changements de couleur. 

point allongé en piquant dans les rangs inférieurs
point allongé en piquant dans les rangs inférieurs

-Ou en passant “derrière” un point du rang inférieur en le contournant, si vous préférez, On peut faire ce “contournement, par devant , ou par derrière, mais seulement si on a  une hauteur suffisante. Au minimum la hauteur d’une bride, qui sera suffisamment haute pour pouvoir être ainsi contournée. Ou des double-brides, des triples brides, etc… Car les mailles serrées ou les demi-brides ne  seront  pas suffisamment hautes pour faire ce qu’on nomme des poteaux avant,  ou poteaux arrière.
Cette technique de “contourner pour piquer son crochet” permet de  faire ressortir le point du rang inférieur en relief, (point de poteau avant) ou au contraire, de le masquer vers l’arrière, (point de poteau arrière) etc…
Et c’est ce qui vous donnera des points avec un effet tressé, ou des points de vannerie…ou vous permettra de réaliser des torsades.

piquer son crochet en poteau avant ou en poteau arrière
piquer son crochet en poteau avant ou en poteau arrière

Vous voyez, vous avez encore du chemin pour apprendre tout çà!
Avec un simple crochet tout bête, et même si la technique se résume à prendre un fil (= faire un jeté) et le passer à travers une boucle, les possibilités sont infinies !

Mais ce sont des points de niveau plus avancé,
Sachez pour l’instant seulement qu’ils existent aussi.
On verra çà plus tard. Pas-à-pas.
Il faut apprendre à marcher avant de pouvoir courir…

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

2 petites astuces pour un 1er rang plat facile et parfait.

Suivant

La maille coulée