• Couture
  • Tutos

Gentil monstre poilu.

gentil monstre poilu
gentil monstre poilu

Un morceau de tissu synthétique imitation fourrure.
Une forme très simple dessinée sur un papier.
Vous pouvez improviser, les bras et les jambes sont à peine suggérés.
Inventez votre monstre personnel!

On pique le tissu endroit contre endroit en laissant une petite ouverture entre les oreilles  pour le rembourrage.
On dégarnit les angles. On crante les arrondis.
(pages de savoir-faire + couture en liens si besoin!)
On remplit le corps de rembourrage de récup’ si possible.
(voir la page récupérer du rembourrage)
Sans en mettre trop, le monstre doit rester “moelleux”.
Par contre, j’ai un peu plus tassé la ouatine dans les jambes et les bras, en utilisant pour m’aider le manche d’une cuillère en bois.

On referme le trou du crâne avec un point de matelas bien serré.

Les yeux du monstre poilu :
J’ai fait des yeux au crochet, en coton fin, avec un crochet n°2,5 :
En bleu pâle:
Rang 1: 6 ms dans un anneau magique (=6)
Rang 2: *aug* (6X) (=12)
En blanc:
Rang 3: *1 ms, 1 aug* (=18)

Puis, j’ ai fixé ces cercles avec un tour de points arrière, avec le coton blanc de l’iris.
Puis j’ai brodé un rang supplémentaire de points de chainette avec un coton noir.
(Voir si besoin la page sur le point arrière, et la page broder au point de chaînette, sur laquelle j’explique comment fermer un cercle brodé avec ce point).

Car, dans le tissu imitation fourrure, ce n’est pas simple de broder en traversant bien l’épaisseur des poils. Il faut veiller à piquer son aiguille bien verticalement, pour ne pas prendre que les poils, sans prendre le tissu.
Donc le tour au point arrière assure la fixation, et le tour de points de chaînette finit l’aspect.

Puis j’ai cousu un petit bouton noir au centre, pour faire la pupille.
Vous remarquez que les deux yeux ne sont pas fixés à la même hauteur, car je trouvais que ça lui donnait un petit air plus comique et sympathique ainsi.

Le nez est fait d’un simple bouton cousu.

Le prolongement du nez et la bouche sont brodés au point de chaînette fouetté, avec le même fil. 

Les cheveux sont de simples brins de laine duveteuse fantaisie, enfilés sur une grosse aiguille à laine, pour pouvoir piquer une petite épaisseur au niveau de la couture entre les oreilles, puis noués.
Cela lui fait un petit toupet rigolo de cheveux hirsutes.

visage du gentil monstre poilu
visage du gentil monstre poilu

Voilà, avec 3 fois rien, un petit morceau de tissu poilu, du rembourrage, des petits boutons, un peu de coton et 1 m de laine fantaisie, vous avez fait un doudou rigolo, écolo, et qui sera un modèle unique pour l’enfant (ou un adulte grand enfant) auquel il sera offert .
Ce doudou n’est qu’un exemple pour vous inspirer, vous pouvez varier à l’infini pour créer par vous-même.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Le point d’arête, ou point de passé plat contrarié

Suivant

Cranter un arrondi