• Broderie
  • Points
  • Savoir-Faire

Le passé plat, ou point de satin, et le point lancé de remplissage

le passé plat ou point satin
le passé plat ou point satin

Le passé plat, aussi appelé point de satin, ou point satin (car, en anglais, c’est satin stitch) est un point de remplissage, avec des points lancés serrés les uns contre les autres pour recouvrir le tissu de fond.

Le point de passé plat :

Le passé plat, ce sont des points lancés , bien rapprochés, utilisés pour remplir une surface.

Rien de difficile dans la théorie, mais pas si facile à faire de façon régulière. 

On conseille souvent d’utiliser un tambour de broderie, pour bien tendre le tissu entre les deux cercles.

le passé plat, ce sont des points lancés très rapprochés
le passé plat, ce sont des points lancés très rapprochés

C’est un point simple, mais sa beauté demande de la régularité, et de bien serrer les points pour recouvrir le tissu de fond.
Il permet de remplir toutes les formes que l’on veut, puisque les points lancés s’adaptent aux contours des motifs à broder.

le passé plat s'adapte aux contours des motifs que l'on veut remplir
le passé plat s’adapte aux contours des motifs que l’on veut remplir

L’inclinaison des points est importante, pour donner du mouvement à la forme que l’on veut remplir. On peut aussi donner un effet de texture différente selon la grosseur du fil employé.

bien choisir l'inclinaison souhaitée pour  les points de passé plat
bien choisir l’inclinaison souhaitée pour les points de passé plat
des cœurs au point de passé plat
des cœurs au point de passé plat
un cercle brodé au passé plat
un cercle brodé au passé plat
une couronne brodée au point de passé plat
une couronne brodée au point de passé plat

On évite de broder des grandes surfaces au passé plat, car des fils trop longs se détendraient et seraient fragiles à l’arrachage.
Le passé plat convient plutôt pour des petits motifs.

On peut faire du passé plat droit ou en oblique. 

passé plat droit ou en oblique.
passé plat droit ou en oblique.
entre deux lignes parallèles, on peut broder au passé plat soit en oblique, soit perpendiculairement aux lignes
entre deux lignes parallèles, on peut broder au passé plat soit en oblique, soit perpendiculairement aux lignes

Astuce de commencer au centre d’un motif:

Lorsqu’on fait du passé plat oblique, dans des formes comme des feuilles, une astuce consiste à commencer au milieu de la forme à remplir, pour mieux évaluer l’inclinaison souhaitée, puis de partir de chaque côté.
En effet, commencer par une extrémité sera difficile si vous voulez incliner vos points.

un rectangle au passé plat, brodé avec l'astuce de commencer au centre du motif
un rectangle au passé plat, brodé avec l’astuce de commencer au centre du motif

Sur un site spécialisé de broderie de Patience-et-petits-points, j’ai vu un schéma bien fait, qui explique aussi cette astuce:

passé plat oblique, débuté au centre du motif

Et aussi un dessin pour expliquer que commencer au centre permet de mieux maîtriser l’orientation des points, qui doivent être suffisamment inclinés, pour faire des jolies feuilles, avec des points en V bien prononcés qui donneront une belle apparence à votre broderie:

commencer au centre d’un motif pour incliner les points de façon correcte quand on brode des feuilles étroites.

Voici encore un autre exemple avec l’astuce de commencer au centre du motif pour aller vers l’un des bords, puis revenir pour compléter l’autre partie en repartant du centre. 

passé plat débuté par le centre du motif, avec l'astuce supplémentaire des fils de départ cachés sous le motif
passé plat débuté par le centre du motif, avec l’astuce supplémentaire des fils de départ cachés sous le motif

Astuce de cacher le fil de départ au centre du motif:

De plus, vous voyez aussi ci-dessus l’illustration dessinée d’ une autre astuce de brodeuse, qui consiste à débuter par quelques points droits au centre du motif à recouvrir, qui seront cachés ensuite par le point de passé plat.
En procédant ainsi avec un départ sans nœud, caché sous le motif qui va ensuite être rempli, à l’avant, comme à l’arrière, on obtient un motif qui peut être vu à l’endroit comme à l’envers.

 cacher le départ au centre du motif à broder au point lancé
cacher le départ au centre du motif à broder au point lancé

Le passé plat guidé par un point de contour de la forme à remplir:

Pour obtenir une ligne plus nette d’une forme à remplir, on peut au préalable faire un contour du motif à remplir, souvent soit au point arrière, soit au point fendu ( point de tige fendu ou point arrière fendu), ou avec un point de Boulogne.

Ci-dessous, un exemple d’une feuille brodée au passé plat, avec contour au point de Boulogne pour donner un contour bien net avec un léger relief.
Remarquez aussi la boucle supérieure, accrochée sur un premier petit point vertical, qui va donner l’inclinaison pour les points suivants, en servant de guide pour les points de passé plat obliques.

feuille au passé plat oblique, avec un contour fait au préalable
feuille au passé plat oblique, avec un contour fait au préalable

Un autre exemple, avec un contour brodé au point arrière fendu.
Et pour souligner le centre du motif , une ligne supplémentaire ajoutée au point arrière, qui vient fixer les points de passé plat.

croissant brodé au passé plat avec un contour au point arrière fendu
croissant brodé au passé plat avec un contour au point arrière fendu

Le point lancé de remplissage, un faux point de passé plat “économique en fil” :

Pour le point de passé plat, avec des points lancés simples bien rapprochés, vous voyez que l’on traverse la forme à remplir, en passant le fil en dessous du tissu.
Mais on peut aussi faire une variante, qui sera d’apparence similaire sur l’endroit (mais pas sur l’envers), en brodant un point de passé plat “économique en fil”, en ne mettant qu’un minimum de fil sur l’envers, mais seulement si la solidité du tissu et la grosseur du fil le permettent.
On dit dans ce cas que l’on fait un point lancé de remplissage.
Qui est la variante économique en fil du point de passé plat. 

différence entre du point lancé de remplissage à gauche, et du passé plat simple à droite
différence entre du point lancé de remplissage à gauche, et du passé plat simple à droite

Cette variante est surtout utilisée quand le fil employé est un fil précieux, comme un fil de soie.
Pour ce point économique de point lancé de remplissage, après un premier point lancé, on ne repasse pas sur l’envers du tissu pour revenir au point de départ du premier point, mais on ne relève qu’un ou deux fils sur le bord du motif, pour faire le second point lancé parallèlement au premier. 

faux passé plat de remplissage , façon économique en fil
faux passé plat de remplissage , façon économique en fil
le point lancé sans passer sous le tissu sert de point de remplissage
le point lancé sans passer sous le tissu sert de point de remplissage
A l'envers du point lancé de remplissage, on ne voit presque pas de fil
A l’envers du point lancé de remplissage, on ne voit presque pas de fil

Pour plus de facilité, comme il n’est pas facile de ne prendre qu’un ou deux fils sur l’envers, on le fait souvent en deux étapes: On fait un premier remplissage avec des points très légèrement écartés, puis un deuxième passage de la même façon, qui viendra combler les petits écarts.

La grande famille des points de passé plat:

Dans cette grande famille de points de broderie, on trouve des petits cousins:

Si les points sont courts et travaillés sur deux lignes parallèles assez serrées, de façon à faire un ruban droit, on parle de passé plat droit.

Si on travaille du passé plat droit au-dessus d’ un léger rembourrage , on parle de point de bourdon, aussi appelé point de satin rembourré.

Si des points de passé plat obliques de même longueur, sont fait entre deux lignes parallèles, on dit que c’est du point japonais. (Voir la page sur le point de tige et le point de tige inversé, ou point de contour)

Le point japonais est un point de tige inversé, ou point de contour large et serré
Le point japonais est un point de tige inversé, ou point de contour large et serré

Lorsqu’on fait des rangs successifs de points de passé plats, pour former des rayures, on fait du passé plat repiqué.

Lorsqu’on fait un remplissage avec des points lancés courts et longs en alternance, c’est encore un autre point. On parle alors de passé plat empiétant.

Et il y a toute la famille des points de passé plat que l’on croise:
Le point d’arête, ou passé plat contrarié
Le point de passé plat croisé.
Le point d’abeille.

L’univers des points de broderie est infini, et les répertorier tous est une tâche sans fin. Mais vous pouvez retrouver ceux pour lesquels j’ai fait une page sur ce site, classés par ordre alphabétique, en allant sur la page générale des points de broderie.

Imaginarium de Pomme - Pomme ver crochet
par Pomme.
Des questions ? Une suggestion d'amélioration ? Une incertitude ? N'hésitez pas à me contacter sur ma messagerie Instagram
Partager sur
Précédent

Petit lapin endormi en pyjama rose

Suivant

Coudre solidement un pompon